?

Passoré : 2634 candidats à l’assaut du Baccalauréat  

Yako, 21 juin 2019 (AIB)-Sous l’égide du Haut-commissaire de la Province du Passoré, Ousmane Balima, du Directeur provincial de l’Education post-primaire et secondaire, Alidou Konfé ainsi que les responsables en charge de la sécurité au Passoré, le top de départ des épreuves écrites du Baccalauréat session de 2019 de la Province du Passoré, a été donné ce vendredi 21 juin 2019 au Lycée provincial de Yako.

C’était en présence des présidents des trois jurys à savoir les jurys 375, 376 et 377 qui siègent au lycée provincial de Yako.

La peur, l’angoisse et l’impatience. C’est  l’atmosphère qui régnait, ce vendredi 21 juin 2019 à Yako, dans les différentes salles de composition du Baccalauréat session de 2019 des séries A4 et D siégeant au Lycée provincial de Yako, avant l’arrivée des plus hautes autorités de la Province du Passoré devant procéder au lancement officiel des épreuves écrites.

Mais  cette atmosphère n’a pas duré grâce aux différents conseils et encouragements donnés par le Haut-commissaire de la Province du Passoré, Ousmane Balima.

M. Balima a assisté à l’ouverture des plis contenant les toutes premières épreuves de Français pour les séries D et de philosophie pour les séries A4 à 7 heures 30 minute en  compagnie du responsable en charge de l’Education post-primaire et secondaire du Passoré ainsi que des différents Présidents des jurys siégeant au Lycée provincial de Yako.

«Je vous souhaite une très bonne chance. Que tout se passe bien. Je vous invite à rester serein  tout au long de la session et que les résultats soient meilleurs que l’année passée » a exhorté le Haut-commissaire du Passoré, Ousmane Balima aux candidats du Passoré.

Selon le Directeur provincial de l’éducation post-primaire et secondaire du Passoré ( DPEPPS), Alidou Konfé, les 2634 candidats que compte le Passoré sont répartis dans 10 jurys dont 8 jurys siégeant dans la ville de Yako et 2 jurys dans la commune rurale de Arbollé.

Aussi, a-t-il indiqué que toutes les dispositions notamment au plan sécuritaire ainsi que organisationnel  sont prises afin que la session se déroule dans les meilleures conditions au Passoré même si l’on a enregistré quelques soucis liés à la non disponibilité des fiiches de tables de certains candidats.

Dans l’ensemble, tout à été réuni pour que les candidats puissent bien composer grâce aux forces de défenses et de sécurité déployés par la circonstance.», a rassuré M. Konfé.

Il a déclaré que ce sont en tout 7598 candidats repartis dans 28 jurys dont 5376 garçons et 2708 filles qui sont à la recherche du sésame précieux dans la Région du Nord.

Zezouma Elie SANOU

(AIB-Passoré)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here