Burkina-Medias-Forum-Sécurité

« Communication de crise » : Roch Kaboré invite les médias à en faire leur « crédo »

Ouagadougou, 20 juin 2019(AIB)-Le président du Faso Roch Kaboré a exhorté jeudi, les médias à faire de la « communication de crise », leur « crédo », dans un contexte sous-régional marqué par la montée des attaques terroristes.

« Les hommes et femmes de médias, publics ou privés, doivent se convaincre, des exigences de la communication de crise et en faire leur crédo « , a affirmé jeudi le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Le chef de l’Etat s’exprimait à l’ouverture d’un forum sur le rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme, organisé jeudi et vendredi à Ouagadougou, par le Groupement des éditeurs de la presse publique en Afrique de l’Ouest (GEPPAO).

Selon le président Kaboré, il devient plus que jamais nécessaire pour les medias traditionnels de redoubler d’efforts pour relever les défis de la crédibilité, dup rofessionnalisme et de la responsabilité», dans la diffusion des informations.

Pour lui, le travail d’information des populations doit aller dans le sens de la positivité de l’action pour la sauvegarde de l’intégrité territoriale et du vivre ensemble.

Estimant que les attaques violentes des terroristes agissent de manière à attirer autant que possible l’attention du monde, le président kaboré a souhaité que les structures en charge de la régulation des médias accomplissent un travail de veille et de renforcement des capacités en faveur des journalistes pour des
contenus aidant à la cohésion et pour un meilleur usage des médias par les populations.
M. Kaboré a encouragé les médias à revisiter, lors des échanges, les bases de leur sacerdoce et à envisager toutes possibilités pour l’essor d’une presse qui construit et pérennise la cohésion sociale.
Il a par ailleurs, appelé les communautés internationales et tous les hommes épris de paix, de justice et d’équité à s’engager fermement contre les terroristes afin de «faire de nos pays et de notre
sous-région un havre de paix».
Agence du d’Information du Burkina
adi-rz/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here