Burkina-Insécurité

Burkina: plus de 106 communes touchées par l’extrémisme violent, ministre

Ouagadougou, 19 juin 2019 (AIB)-L’extrémisme violent touche maintenant au Burkina Faso, 106 communes contre précedemment 31 , a indiqué mercredi le  ministre de la Communication  Remis Fulgance Dandjinou qui a aussi annoncé l’expansion du Programme d’urgence du Sahel pour enrayer le phénomène.

«L’extension du Programme d’urgence du sahel (PUS) doit permettre de prendre en compte différentes régions qui sont aujourd’hui touchées par l’extrémisme violent. Il y a 77 nouvelles communes qui sont concernées portant  le total des communes touchées à 106», a expliqué le ministre en charge de la communication et porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou.

Remis Fulgance Dandjinou répondait aux questions des hommes de media dans la soirée de mercredi, lors de l’hebdomadaire conseil des ministres qui a été présidé par le président du Burkina Faso Roch Kaboré.

Selon M. Dandjinou, au titre du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement,  la ministre Pauline Zouré a présenté un rapport portant stratégie d’extension du programme d’urgence pour le sahel (PUS) pour la période 2019-2021.

Il a par ailleurs assuré que le PUS qui au départ concernait essentiellement les régions du Nord et du Sahel, doit nécessairement être élargi.

A en croire M. Dandjinou, quatre axes seront mise en œuvre à savoir l’optimisation de la gestion des urgences sociales,  le renforcement de la présence de l’Etat,  la réponse aux défis sécuritaire et la pose des bases pour une résilience des populations dans les différents territoires.

En rappel, le Burkina Faso est frappé depuis avril 2015 par des attaques terroristes qui menacent désormais, la légendaire harmonie entre les communautés religieuses et ethniques.

Agence d’information du Burkina

adi-rz/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here