Burkina-Coopération-Chine-Infrastructures-Ecole

Burkina : Le président Kaboré remercie la Chine pour la future réalisation d’infrastructures scolaires

Ouagadougou, 15 juin 2019 (AIB) – Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a remercié samedi, la Chine pour son apport dans la réalisation prochaine de cent complexes scolaires et a souhaité que la coopération porte aussi sur d’autres domaines.

«Je voudrais remercier la République Populaire de Chine, parce que aujourd’hui, vous avez vu qu’il y a de nouveaux complexes qui ont un intérêt particulier», a indiqué le président du Faso Roch Kaboré.

Le président du Faso s’exprimait samedi à Sandogo (Boussé, Plateau-central) lors du lancement de la construction de 100 complexes scolaires, qui seront réalisés dans cinq mois pour un coût de 5,8 milliards de FCFA, grâce à un financement chinois.

Le chef de l’Etat s’est réjoui parce que ces infrastructures vont disposer d’électricité solaire, de fontaines d’eau potables et de latrines.

Ce qui constitue à ses yeux,  «un bon qualitatif» dans l’amélioration  des conditions d’étude des enfants.

Roch Kaboré a souhaité que «la nouvelle relation tissée» avec la Chine en mai 2018, se consolide et se concrétise avec d’autres apports tels qu’en infrastructures scolaires et sanitaires.

Le ministre de l’Education nationale Stanislas Ouaro a affirmé que malgré la crise sécuritaire et les revendications sociales qui occasionnent des régulations budgétaires et compromettent le financement des investissements structurants du pays, des résultats ont été engrangés.

«1870 salles de classes sous paillote ont été résorbées entre 2016 et 2018, et 642 sales seront résorbées en 2019, nous amenant à la résorption de 2512 salles de classes d’ici fin 2019 et donc un pourcentage de réalisation de 57, 70%», a-t-il avancé.

Cependant, «plus vous rattrapez ce que vous avez déterminé avant, plus il y a de nouvelles écoles qui sont créées également sous paillote», a relevé le président Kaboré .

Agence d’information du Burkina

ADI/ata/ak

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here