Sahel

Séno

Lutte contre l’insécurité alimentaire au Sahel

45 tonnes de vivres pour soulager 1 200 ménages

Dori, (AIB) – Le Conseil régional des unions du Sahel (CRUS) avec le l’appui financier de la coopération suisse a fait don de 45 tonnes de vivres aux personnes déplacées internes (PDI) du Sahel du fait de l’insécurité et des populations hôtes vulnérables. En plus 300 tonnes d’aliments bétail à prix modéré seront vendu aux éleveurs victimes de crise alimentaire et pastorale. La  cérémonie de remise s’est déroulée le jeudi 6 juin 2019 à Dori.

C’est dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de renforcement de la résilience des familles d’éleveurs confrontées à la soudure pastorale de 2018 (P2RSP) que le Conseil régional des unions du Sahel (CRUS) a procédé à la remise de 45 tonnes de vivres aux personnes déplacées internes (PDI) du Sahel du fait de l’insécurité et des populations hôtes vulnérables. A cela s’ajoute 300 tonnes d’aliments bétail qui seront vendu à bas prix aux éleveurs victimes de crise alimentaire et pastorale. Financé à hauteur de 60 millions de F CFA par la coopération suisse, cette opération touchera 1 200 ménages. Les bénéficiaires ont exprimé toute leur reconnaissance au CRUS et à la coopération suisse.  Selon eux, ce geste à leur endroit est inestimable dans la mesure où elles ont quitté leurs villages d’origine en lassant tout derrière elles. C’est pourquoi, elles soutiennent que ce don de vivres va leur permettre de « garder leur dignité ». A cet effet, elles ont saisi l’opportunité pour demander à  toutes les bonnes volontés d’emboiter le pas au CRUS parce que leur besoin reste énorme.

De l’avis du coordonnateur du CRUS Boubacar Cissé, en 2017 et 2018, la région du Sahel a connu une crise alimentaire et pastorale et ce, associée à un contexte sécuritaire difficile. Toutes ces crises, a-t-il poursuivi, ont entrainé des déplacements massifs des populations notamment des éleveurs. C’est ainsi que le CRUS, soutient M. Cissé, a sollicité l’accompagnement de partenaires techniques et financiers (PTF) pour aider non seulement les PDI mais également les éleveurs victimes de la crise alimentaire et pastorale. A ce titre, il indique que l’appui à deux volets. D’abord, il précise que 45 tonnes de vivres sont mis à la disposition des personnes déplacées internes du fait de l’insécurité et des populations hôtes vulnérables. « Ensuite, 300 tonnes d’aliment  bétail sont positionnés dans toute la région du Sahel a un prix modéré afin de permettre aux éleveurs de nourrir leurs animaux. Ce geste de solidarité vient un tant soit peu soulager ces personnes affectées dans le contexte actuel que vit la région », explique le coordonnateur du CRUS.

Consolider l’intégration des PDI

Pour le directeur régional de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire du Sahel Lassané Ouédraogo, l’initiative du CRUS est louable. A l’écouter, son département qui est investi de la mission en matière humanitaire a mené d’énormes actions pour assurer la prise en charge de ces déplacées. C’est dans cette optique qu’il a ajouté que l’action de CRUS est un plus et va contribuer à renforcer leur condition de vie. Il en outre estimé que la prise en compte des populations hôtes vulnérables va consolider l’intégration de ces déplacés dans leur milieu d’accueil et répond du coup à la nécessité de renforcer la cohésion sociale. A en croire M Ouédraogo, ces vivres seront distribués aux PDI de Djibo et d’Arbinda par ses services du Soum. Quant à ses collaborateurs du Séno, ils se chargeront de partager les vivres aux PDI de Gorgadji et aux personnes vulnérables de Dori de cette province. Pour ce qui concerne les services de l’Oudalan, ils auront pour tâches de  soulager les PDI et des personnes démunies de Déou. « Dans chaque service, il y a un travail de ciblage qui a déjà été fait. Cela veut dire que les bénéficiaires ont été identifiés en tenant compte des critères de vulnérabilités et des actions déjà menées pour éviter des doublons », rassure Lassané Ouédraogo.

Souaibou NOMBRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here