Centre est

Boulgou

10e anniversaire de Marie Stopes Burkina Faso

Accroitre l’offre des méthodes contraceptives et la PF

Tenkodogo, (AIB) – C’est à Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est, que Marie Stopes Burkina Faso (MSB), a choisi pour le lancement officiel des activités commémoratives de ses 10 ans d’existence. La cérémonie a été présidée par la ministre de la santé, Léonie Claudine Lougué née Sorgho, en présence des autorités régionales dont le gouverneur, Antoine Ouédraogo, le samedi 8 juin 2019.

Après 10 ans d’existence au Faso, Marie Stopes Burkina Faso (MSB), filiale de Marie Stopes International (MSI), est dévouée dans la défense des droits fondamentaux des femmes et des couples de décider librement du nombre et de l’espace de leurs enfants. MSB s’est à cet effet fixé des objectifs ambitieux pour les années 2016-2020, à savoir «enfants par choix et non par surprise»,  en vue d’étendre ses interventions en matière de santé sexuelle et de reproduction (SSR). A travers ses cliniques, MSB offre une gamme complète de services concernant toutes les méthodes de planification  familiale (PF); les services en  maternité et gynécologie sécurisés; le diagnostic et le traitement des infections sexuellement transmissibles ; les conseils et dépistage volontaire du VIH ; la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant et les services de laboratoire. La ministre de la santé, Léonie Claudine Lougué a justifié sa présence à la cérémonie de lancement des activités pour deux raisons fondamentales : la première est que l’un des objectifs visés son département est l’atteinte du dividende démographique à travers l’accessibilité des services de planification familiale par toute la population dans tout le pays. La 2e raison est l’objectif global de MSB et ses partenaires techniques et financiers qui est d’accroitre l’offre des méthodes, l’accès aux informations et les conseils en SSR des jeunes et des couples. La ministre a aussi soutenu que ces activités permettront aux populations cibles de jouir pleinement de leur vie et surtout d’avoir des informations justes pour pouvoir prendre des décisions éclairées sur leur vie sexuelle et reproductive. Le premier adjoint au maire de Tenkodogo, Ousmane Bangré a fait un plaidoyer auprès de Marie Stopes et ses partenaires, pour l’intensification des activités de sensibilisation et prestations de la PF au profit des jeunes tout au long de la période qui précédera la commémoration de la fête nationale du 11 décembre 2019 dans la région. Le directeur assurance-qualité et développement médical de MSI, docteur Boubacar Sawadogo a présenté un bilan positif des 10 ans d’existence de MSB. Les  perspectives pour 2019 prévoient la délocalisation des équipes mobiles pour plus d’efficience ; la redynamisation de l’ensemble des canaux de prestation ; le rapprochement des cibles par la relocalisation des équipes mobiles ; le renforcement des capacités des équipes d’appui et du marketing «cible jeune» et enfin, de la collaboration avec les autres acteurs de la société civile intervenant dans la SSR. «Nous sommes conscients qu’il y a encore des défis et de l’effort à faire en termes de communication pour que là où se trouve la femme, l’homme et les jeunes, que ces gens puissent avoir de l’information sur MSB. Et dans notre plan de communication de cette année, nous allons développer des innovations en termes de stratégies pour pouvoir aller au-delà. Nous avons choisi la région du Centre-Est pour commémorer les 10 ans d’existence de MSB, pour être en lien avec la célébration de la fête de l’indépendance du 11 décembre», a indiqué Dr Boubacar Sawadogo. Une présentation du bilan des 10 ans d’existence de MSB, la remise d’attestations à des partenaires, une caravane qui a parcouru les artères de la ville de Tenkodogo, avec des distributions gratuites des produits contraceptifs et une animation podium, ont marqué les moments forts du lancement des activités commémoratives des 10 ans de MSB.

 

Bougnan NAON

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here