Burkina-France-Coopération

La reprise des relations entre le Burkina et la Chine obéit au «sens de l’histoire» (diplomate français)

Ouagadougou, 31 mai 2019 (AIB)-La reprise il y a un an, des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine, obéit au «sens de l’histoire», a affirmé l’ambassadeur de la France au Burkina Faso Xavier Lapeyre de Cabanes.

«C’est le sens de l’histoire. C’est normal», a déclaré Xavier Lapeyre de Cabanes, à propos de la reprise des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine.

L’ambassadeur de la France au Burkina Faso s’exprimait dans une interview réalisée le 15 mai et publiée ce 31 mai 2019 par le quotidien public Sidwaya.

Xavier Lapeyre de Cabanes a assuré que la France ne craint «pas du tout»,  la présence chinoise au Burkina Faso.

«Nous fêtons cette année, les 55 ans de nos relations diplomatiques et nous avons été parmi les premiers pays à reconnaître sur la scène internationale, la République populaire de Chine», a expliqué M. de Cabanes à Sidwaya.

En rappel, le Burkina Faso a successivement entretenu des relations diplomatiques avec la Chine-Taïwan (1961-1973) et la Chine continentale (1973-1994).

Depuis le 26 mai 2018, Ouagadougou a renoué avec Pékin, mettant  fin à 24 ans de coopération avec Taïpei.

Agence d’information du Burkina

adi/ata

Photo d’archive: netafrique

Lire l’interview en intégralité dans le sidwaya version papier du vendredi 31 mai au dimanche 2 juin 2019 où dans sidwaya.info

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here