Burkina-Société

Burkina : Le MPP se retrouve dans « les mêmes abîmes » que le CDP (Balai citoyen)

Ouagadougou, 23 mai 2019 (AIB)-Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir, se retrouve dans “les mêmes abîmes“ que le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), évincé du pouvoir, lors des journées insurrectionnelles de fin octobre 2014, a affirmé jeudi le Balai citoyen (société civile).

«L’incapacité d’opérer une refondation dans la manière de gouverner, à placer le pouvoir du MPP dans les mêmes abîmes que le régime du CDP», a indiqué le co-fondateur du Balai Citoyen Serges Bambara dit Smokey, jeudi à la rencontre d’échange avec les hommes de media.

Selon M. Bambara, le parti au pouvoir a montré son «incapacité à trouver des solutions justes, pérennes et durables à même de calmer le front social qui  n’est que la conséquence de son échec sur le plan de la gouvernance».

L’artiste musicien  fait allusion aux multiples revendications salariales et sociales qui secouent régulièrement le Burkina Faso.

«Le gouvernement dans ses fuites de responsabilité, l’absence de décision et le manque de courage politique, s’est tellement délégitimé au point de rompre la confiance avec ses partenaires sociaux, les syndicats», a souligné M. Bambara.

De l’avis de Serge Bambara, les rapports de trois structures de référence en matière de lutte contre la corruption (REN-LAC, ASCE/LC et Transparency Internationale), ont tous abouti à la même conclusion qu’il y’ a eu regain de la corruption au Burkina Faso en 2018, comparativement aux trois années précédentes.

«Si le Balai citoyen doit attribuer une note au gouvernement par rapport à sa gestion des crises dans la Fonction publique, c’est tout simplement un blâme. La gestion de la crise au ministère des Finances, à la Justice, à l’Education, à la Santé et dans tous les autres corps de métiers est scandaleuse», a-t- il conclu.

Agence d’information du Burkina

adi/ata

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here