Burkina-Administration-Passation

Haut-commissariat du Zoundwéogo : Mama Zanfara Traoré salue «l’œuvre remarquable» de son prédécesseur

Manga, 22 mai 2019 (AIB)-Le tout nouveau Haut-commissaire du Zoundwéogo, Mama Zanfara Traoré a rendu, mercredi à Manga, «un vibrant hommage à l’œuvre remarquable» de son prédécesseur Aboubakar Traoré, au cours de la cérémonie de passation de service.

« Je tiens à rendre un vibrant hommage à mon prédécesseur, Aboubakar Traoré, pour l’œuvre remarquable qu’il a accomplie dans la province du Zoundwéogo », a déclaré, mercredi 22 mai 2019, à Manga, le tout nouveau  Haut-commissaire du Zoundwéogo, à sa prise de fonction.

Nommée à ce poste en Conseil des ministres du 8 mai 2019,  Mama Zanfara Traoré s’est montrée admirative des résultats engrangés par Aboubakar Traoré, appelé à servir dans la région du Sud-ouest comme Secrétaire général de la région.

Pour celle qui préside désormais aux destinés du Zoundwéogo, M. Traoré a bien rempli sa mission à tous les égards.

Le représentant des directeurs provinciaux, Pascal Sana Ouédraogo, a noté dans son discours, au titre des succès de M. Traoré, sa contribution à la réussite de l’organisation des festivités du 11 décembre 2018 à Manga et ses actions en faveur de la cohésion sociale et du renforcement des liens de solidarité entre responsables provinciaux d’une part et entre services déconcentrées d’autre part.

Héritant ainsi des fruits d’un travail qu’elle a qualifié de «remarquable»,  Mama Zanfara Traoré n’a pas caché sa satisfaction.

« L’autorité et l’ascendant que confère votre riche parcours fait de moi un successeur heureux », a-t-elle fait savoir non sans promettre de poursuivre dans la même dynamique en vue d’honorer la confiance placée en elle par les premières autorités du pays.

Abordant ses priorités, le nouveau Haut-commissaire du Zoundwéogo a promis œuvrer pour rapprocher davantage l’administration de l’administré en brisant les barrières souvent décriées par le citoyen, à savoir la lourdeur administrative, sa distance et sa bureaucratie.

Pour réussir sa mission, elle  envisage aussi de travailler de concert avec l’ensemble de ses collaborateurs à qui elle promet «son entière disponibilité et une écoute attentive».

Entre bilan du Haut-commissaire sorti et souhaits pour son successeur, le représentant du personnel, le secrétaire général de la province du Zoundwéogo, Hamado Boéna, a salué le parcours « sans fausse note » de M. Traoré et formulé le vœu qu’il en soit pareil pour Mme Traoré au terme de son séjour.

Avant de recevoir les commandes du Haut-commissariat du Zoundwéogo, Mama Zanfara Traoré occupait le même poste dans la province du Koulpélogo, dans la région du Centre-est.

Agence d’information du Burkina

Mamady ZANGO

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here