Prise en charge des déplacés du Centre-Nord : Des acteurs humanitaires font le point

Kaya, (AIB)-Les membres statutaires du Conseil régional de secours d’urgence et de réhabilitation du Centre-Nord ont tenu, le lundi 13 mai 2019 à Kaya, leur première session ordinaire de l’année 2019. L’objectif est de faire le bilan des activités menées et formuler des recommandations pour celles à venir.

La situation des Personnes déplacées internes (PDI) au Burkina Faso à la date du 11 mai 2019 est de 170 447 dont 53 973 pour la région du Centre-Nord, soit 31,67%.

Les PDI au Centre-Nord sont regroupées dans trois camps, à savoir Foubé, Barsalogho et Pensa et dans des familles d’accueil. Ces données ont été présentées lors de la première session ordinaire de l’année 2019 du Conseil régional de secours d’urgence et de réhabilitation (CORESUR) du Centre-Nord tenue, le lundi 13 mai 2019 à Kaya.

Selon le communicateur, le chef du département prévention des catastrophes au Secrétariat permanent (SP)/CONASUR, Saturnin Sankara, diverses actions ont été menées par le gouvernement au cours d’avril 2019.

«Il s’agit, entre autres, de l’assistance en vivres à 114.572 PDI, l’installation de 352 tentes familiales à Foubé, Barsalogho, Arbinda, Kelbo et Pensa, la dotation des ménages en matériel de survie, l’organisation d’audiences foraines sur les camps de Barsalogho et Foubé pour la délivrance de 2000 extraits de naissance et la réalisation de 80 feuillets de latrines à Barsalogho et Foubé», a-t-il listé.

En ce qui concerne les défis et les perspectives, Saturnin Sankara a retenu l’enregistrement des déplacés pour disposer d’une base de données unique, la sécurisation des régions pour endiguer ou réduire les déplacements de population et faciliter le retour de celles déplacées et l’élaboration et l’adoption d’un plan de relèvement des personnes déplacées et des communautés hôtes.

Dans le même ordre d’idées, le rapporteur du CORESUR du Centre-Nord, Livingstone Saba a indiqué que les participants ont formulé des recommandations, notamment le renforcement d’une synergie d’action pour une intervention efficace et efficiente sur le terrain et la concertation des différents acteurs étatiques et partenaires humanitaires pour une meilleure prise en charge des PDI.

L’arrêté n°2019 portant création, composition, attribution et fonctionnement du CORESUR du Centre-Nord a été au menu des échanges entre les participants. A l’issue des travaux, le Secrétaire général de la région (SGR) du Centre-Nord, Abdoulaye Zèba, représentant la présidente dudit conseil a salué l’esprit participatif des membres.

Pour lui, leurs efforts permettront au CORESUR de jouer sa partition pour assurer des meilleures conditions de vie et d’existence des populations. Abdoulaye Zèba a aussi traduit sa reconnaissance à l’endroit de Plan International Burkina/Bureau Kaya pour son appui financier à l’organisation de ladite session.

«Depuis le début de l’année 2019, notre région est en proie à des menaces et attaques terroristes et de conflits intercommunautaires ayant occasionné des dizaines de personnes tuées et plusieurs dizaines de milliers de déplacés», a-t-il déploré.

Emil SEGDA

segda9emil@gmail.com

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here