Burkina-Insécurité

Burkina : un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier

Bobo-Dioulasso, 17 mai 2019 (AIB)-Un prêtre d’origine espagnol a été mortellement poignardé vendredi et un autre blessé, par leur ancien cuisinier qui avait été remercié, il y a deux mois.

Un ancien cuisinier du centre Don Bosco de Bobo-Dioulasso (Ouest-365km), s’est présenté le vendredi 17 mai 2019 au moment du déjeuner dans ledit centre.

Il a poignardé mortellement le prêtre économe d’origine espagnol et blessé un autre.

A l’hôpital, un agent de santé a confié à l’AIB que le blessé a reçu six coups de couteaux et que sa vie est maintenant hors de danger.

L’agresseur a été remercié il y a deux mois, a échappé à la vindicte populaire grâce à la police qui a réussi à l’exfiltrer.

Ce drame intervient au moment où les communautés religieuses sont maintenant prises à partie par des terroristes, notamment dans le Nord et le Centre nord du pays.

Des terroristes ont assassiné un iman et son fils, le 14 mai 2019 à Dori (Nord).

Le lundi 13 mai 2019 dans le Bam (Centre-nord), quatre fidèles ont été exécutés par des terroristes, pendant une procession avec une statue de la Vierge Marie.

La veille, six chrétiens dont un prêtre ont été tués à Dablo (Centre-nord) pendant la messe.

Le 5 mai 2019, un pasteur et cinq fidèles ont été tués par des terroristes, à la fin de leur culte religieux dans le Soum (Nord).

Le 15 février 2019, un prêtre espagnol (Don Bosco) en service au Togo et qui s’apprêtait à s’installer définitivement au Burkina Faso, a été tué à la frontière entre les deux pays, lors d’une attaque terroriste qui a aussi coûté la vie à quatre douaniers burkinabè.

Agence d’information du Burkina

cd-ata/ak

Photo : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here