Burkina-Diplomatie-Coopération

Terrorisme : La CEDEAO s’engage avec le Burkina Faso contre ‘’les ‘’activités de déstabilisation’’

Ouagadougou, le 13 mai 2019 (AIB)-La CEDEAO a exprimé lundi sa compassion au Burkina Faso, après l’attaque hier contre une église (six morts), et s’est engagée avec le pays, à contrer « le terrorisme et les activités de déstabilisation».

«Nous avons fait le point sur des questions liées à l’intégration régionale. Nous avons commencé par présenter nos condoléances aux autorités, au peuple et au  gouvernement du Burkina Faso pour l’attaque qui a eu lieu hier et qui a occasionné la mort de six (06) personnes dont un prêtre», a déclaré le président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Jean-Claude Kassi Brou.

Le président de la CEDEAO s’exprimait lundi, à l’issue d’une audience avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, au cours laquelle il a confié que d’autres questions surtout sécuritaires ont également été évoquées.

Selon lui, les questions de sécurité et de terrorisme sont aujourd’hui devenues un des éléments essentiels car, de son avis, tant qu’il y a cette instabilité, il est difficile d’avancer vers les questions de développement et d’intégration régionale.

«Ça été l’occasion pour apporter notre compassion, marquer la solidarité de la CEDEAO à l’égard du Burkina Faso qui subit beaucoup de pressions et marquer tout notre engagement à travailler et à accompagner le Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme et tout ce qui est lié à des activités de déstabilisation», a-t-il expliqué.

Dimanche matin des terroristes ont tué six fidèles chrétiens dont un prêtre dans le centre-nord du Burkina Faso, dernier épisode d’une série d’attaques terroristes qui endeuillent le pays depuis 2016.

Agence d’information du Burkina

fo/ata

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here