Burkina-Société-Insécurité

Terrorisme : Une OSC invite les Burkinabè à ne pas céder à ‘’l’embrasement ethno-religieux’’

Ouagadougou, le 09 mai 2019(AIB)-Le Conseil d’information et de suivi des actions du gouvernement (CISAG) a invité jeudi, les Burkinabè à ne pas céder à ‘’l’embrasement ethno-religieux’’, voulu selon l’organisation, par les groupes terroristes qui attaquent le pays depuis 2015.

«Nous invitons les populations des localités du Sahel, de l’Est ainsi que celles qui vivent dans toutes les régions du Burkina à ne pas céder à la provocation et à la tentation de l’embrasement ethno religieux dans lequel les groupes armés veulent nous entraîner», a martelé le président du  Conseil d’information et de suivi des actions du gouvernement (CISAG), Issiaka Ouédraogo.

Une attaque terroriste en début d’année, ayant tué sept Mossis à Yirgou, a entrainé des représailles contre la communauté Peuhl, faisant une cinquantaine de victimes selon le gouvernement et plus de 200 selon une association.

En avril, six protestants et quatre catholiques ont été abattu pendant leurs cultes dans les provinces du Soum et du Sahel par des assaillants.

«Les derniers développement liés à la question de la lutte contre le terrorisme, nous prouvent qu’il agit d’une lutte de longue haleine», a affirmé M. Ouédraogo.

En rapport avec la supposée négociation entre les autorités et des leaders terroristes, Issiaka Ouédraogo a indiqué qu’il sait que le gouvernement suffisamment averti de ces questions, saurait  prendre des bonnes décisions qui garantissent aux Burkinabè, la quiétude et la paix.

Agence d’Information du Burkina

adi-ad/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here