Burkina Faso-Energie-Production

Le réseau électrique burkinabè bientôt renforcé par 50 MW supplémentaires

Ouagadougou, 8 mai 2019 (AIB) – Le réseau électrique au Burkina Faso sera très bientôt renforcé par 50 MW supplémentaires fournis par une centrale temporaire installée à Ouagadougou, a-t-on appris mercredi de source proche du ministère de l’Energie.

Selon cette source, la centrale composée de 31 groupes d’une capacité individuelle de 1,8 MW et de deux transformateurs de 40 MW devrait entrer en service, le 15 mai prochain.

Implantée dans la zone de Gounghin, à l’ouest de la capitale burkinabè, cette unité de production électrique a coûté 50 milliards de francs CFA (environ 90 millions $).

Se prononçant récemment sur cette infrastructure, le Premier ministre burkinabé, Christophe Marie joseph Dabiré avait expliqué qu’il s’agit d’une solution qui vient renforcer les options politiques prises avec le président du Faso.

«Elle (la nouvelle centrale) vient en effet en appui aux interconnexions en cours de réalisation avec la Côte d’Ivoire et le Ghana et permet de mieux faire face au déficit. Cette centrale aura l’avantage de répondre rapidement à la demande», avait affirmé M. Dabiré.

En plus de cette solution d’appoint, le Burkina Faso a entamé la construction d’une centrale de 50 MW à Kossodo (Nord-est de Ouagadougou) et une autre de 150 MW à Ouaga-Est.

Agence d’information du Burkina

AK/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here