Burkina-Politique-Opposition

Elections 2020 : Le CDP pas dans une logique de ‘’vengeance’’ mais de ‘’développement’’ (Komboïgo)

Ouagadougou, 04 mai 2019 (AIB)-Après sa chute en octobre 2014, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ne veut pas reconquérir le pouvoir en 2020  pour se venger, mais pour développer le Burkina Faso, a assuré dimanche son président Eddie Komboïgo.

«Le CDP cherche à reconquérir le pouvoir non pas pour se venger, mais pour développer le Burkina Faso», a indiqué dimanche Eddie Komboïgo, en marge d’une Assemblée générale (AG) des femmes de son parti.

«C’est un engagement fort. Nous ne saurions le faire sans cette moitié de l’humanité, sans cette moitié du Burkina Faso», a-t-il ajouté.

En rappel, le CDP qui a perdu le pouvoir lors des journées insurrectionnelles de fin octobre 2014, travaille pour revenir aux affaires en 2020, malgré des désaccords internes.

«Le CDP vient de loin et les femmes encore plus. Parce que nous avons tout perdu, parfois les maisons de nos époux  pour certaines, pour d’autres, les petits commerces. Tout a été détruit. Donc nous reconstruisons sur les cendres», a indiqué la présidente nationale des femmes du CDP Cathérine Ouédraogo, lors de l’AG.

«Nous attendons que le président (Eddie Komboïgo) s’adresse aux femmes afin de leur donner une feuille de route pour qu’une fois de retour dans les provinces, nous puissions commencer le travail de mobilisation», a-t-elle poursuivi.

Mme Ouédraogo a indiqué que des stratégies capables d’amener toutes les femmes sur le terrain,  seront  adoptées.

«On ne peut quand même pas vous dire nos stratégies. Chacun affûte  ses armes et on verra aux résultats ce que cela donnera et nous, nous sommes confiantes»,  a dit Catherine Ouédraogo aux journalistes.

Agence d’information du Burkina

BZ/ADI/ata

Photo d’archive: burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here