Burkina-Energie

 Burkina : 50 MW attendus d’ici mi-mai pour affronter les délestages

Ouagadougou, le 03 mai 2019 (AIB)-Le Premier ministre Christophe Dabiré a exhorté vendredi,  la société ‘’AGGREKO’’ à accélérer la fourniture des 50 MW d’ici mi-mai, afin d’amoindrir les délestages.

Le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré a effectué dans la matinée du vendredi 03 mai 2019, une visite sur le chantier d’une  centrale thermique (50 MW), tenue par la société AGGREKO à Ouagadougou, d’un coût de 50 milliards de FCFA.

«Je suis très fier de voir que le travail a beaucoup avancé. Nous avons connu quelques petites difficultés de démarrage parce que nous attendions la mise en réseau à partir du fin avril. Mais je pense que d’ici le 15 mai, on devrait pouvoir avoir quelque chose qui va permettre de renforcer le potentiel de production de la SONABEL et contribué ainsi à  amoindrir les délestages», a déclaré le Premier ministre.

Selon Christophe Dabiré, c’est une solution qui vient renforcer les options politiques prises avec le président du Faso Roch Kaboré,  en plus des interconnexions avec  la Côte d’Ivoire (80MW) et le Ghana (100MW).

M. Dabiré a par ailleurs félicité la société ‘’AGGREKO’’ pour le travail fait et surtout pour l’utilisation des ressources humaines nationales.

«L’année passée nous avions un déficit de près de 100MW et il était donc nécessaire de faire quelque chose pour faire face à la canicule», a indiqué le ministre de l’Energie Bachir Ismaël Ouédraogo.

Il a rappelé que d’autres investissements sont en chantiers tels que les centrales de Kossodo (50MW) et de Ouaga-Est (150MW).

Agence d’Information du Burkina

ad/adi

Photo: Primature

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here