Burkina-Société-Eau-Programme

Burkina : lancement d’un programme d’approvisionnement en eau pour plus d’un million de personnes

Gaoua ,25 avril 2019(AIB)-Le gouvernement burkinabè a lancé jeudi à Gaoua (Sud-ouest), le programme d’approvisionnement en eau et d’assainissement (PAEA), d’un coût de 180 milliards de FCFA, et qui devrait toucher environ 630 000  personnes  en milieu rural et 530 000 en milieu urbain.

Le Premier ministre Christophe Dabiré a lancé officiellement  jeudi à Kilingbara, une localité située  dans la commune rurale de Kampti à environ 60 kms de Gaoua, le programme d’approvisionnement en eau et d’assainissement(PAEA).

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement Niouga Ambroise Ouédfraogo a  souligné que les réalisations du programme vont permettre l’accès aux services d’eau potable et d’assainissement  à environ 630 000  personnes  en milieu rural et 530 000 en milieu urbain.

Le ministre a affirmé  également que le PAEA va réaliser entre autres,  plus de 1 220 forages à motricité humaine, 50 000 latrines familiales et environ 10 200 cabines d’assainissement.

Le programme qui va durer cinq ans, va coûter 180 milliards de FCFA et est financé par la Banque mondiale et l’Etat burkinabè (15 milliards de FCFA).

Le PAEA intervient dans quatre régions que sont le Sud-ouest, les Cascades, les Hauts Bassins et la Boucle du Mouhoun.

Selon le  chef du gouvernement, Christophe Dabiré, le PAEA  est l’un des grands engagements du président Kaboré lorsqu’il s’adressait au peuple burkinabé à son élection à la magistrature suprême  en 2015.

Il a indiqué  Roch Marc Christian Kaboré s’était engagé à ce que  les populations  burkinabé particulièrement les filles et les femmes  ne vivent plus de corvées d’eau d’où son slogan «Zéro Corvée d’eau ».

  1. Dabiré s’exprimait en marge de la 21e édition de la journée nationale du paysan qui s’étale du 25 au 27 avril 2019.

Agence d’Information du Burkina

NO/ata/ak

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here