Burkina-Agriculture-Promotion

Plus de 1000 producteurs attendus à la Journée nationale du paysan 

Ouagadougou, 19 avril 2019 (AIB)-Le ministre en charge de l’Agriculture Salif Ouédraogo a indiqué vendredi, que près de 1040 producteurs sont attendus  la 21e édition de la Journée nationale du paysan, prévue à Gaoua du 25 au 27 avril.

«Au plan de la mobilisation, les acteurs sont à pied d’œuvre pour la participation de 80 producteurs par région à la 21e édition (de la Journée nationale du paysan (JNP)», a affirmé vendredi, le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles Salif Ouédraogo, lors d’une conférence de presse.

Il a ajouté que le déroulement des préparatifs est satisfaisant.

Selon Salif Ouédraogo, des aménagements sont en cours au lycée Bafudji  pour l’installation des tribunes, des chapiteaux et des stands d’expositions devant abriter la cérémonie officielle, l’entretient direct avec le chef de l’Etat et la foire agro-sylvo-pastorale.

Notons que l’édition de Gaoua a pour thème : «Défi de la sécurité alimentaire dans un contexte d’insécurité : quelles stratégies d’accompagnement des exploitations agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques».

Selon le ministre, ce thème traduit la volonté du gouvernement et de tous les acteurs à œuvrer à l’accroissement des performances globales du secteur rural, en dépit des contraintes diverses.

« L’objectif global de la manifestation est d’échanger sur la problématique de la sécurité alimentaire dans un contexte d’insécurité, afin de proposer des solutions pour le développement du secteur », a ajouté M. Ouédraogo.

 

Salif Ouédraogo, un travail formidable est mené dans la région du Sud-Ouest par le comité régional d’organisation pour une pleine participation des populations et des bonnes mesures sécuritaires et sanitaires sont aussi prises pour un meilleur déroulement de l’évènement.

Il a par ailleurs indiqué que des réflexions menées sur les innovations de la JNP, ont consacré le caractère biennal de la manifestation.

«Il ressort des réflexions entamées, la pertinence et la nécessité de procéder à des réalisations d’infrastructures de stockage et de transformation, à la construction d’ouvrages hydrauliques, d’assainissement et d’eau potable et à la création ou à l’aménagement de forêts, d’espaces pastoraux, etc. dans la région accueillant la manifestation », a rapporté le ministre Salif Ouédraogo.

Il a aussi rappelé que depuis la première édition, tenue en 1993 à Léo, à la 21e édition prévue du 25 au 27 avril 2019 à Gaoua, la Journée nationale du paysan demeure une tribune d’expression et de développement du monde rural.

Agence d’Information du Burkina

ad/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here