Projet PDPAV: 287 poulaillers construits en 2018

Kongoussi, (AIB)-Le Projet de développement participatif avicole pour l’amélioration durable des revenus des jeunes et femmes en milieu rural (PDPAV) a permis en 2018, de construire 287 poulaillers et une unité de fabrique d’aliment pour volaille. 20 grilleurs de volaille et 50 vaccinateurs de volaille ont été aussi formés. 

L’ONG SOS Sahel International Burkina Faso a organisé sa première session du comité de pilotage du Projet de développement participatif avicole pour l’amélioration durable des revenus des jeunes et femmes en milieu rural (PDPAV) le 18 avril 2019 à Kongoussi sous la présidence du secrétaire général de la province du Bam Armand Dambré représentant le haut-commissaire de la province et président du comité.

La rencontre a permis de valider le rapport d’activités 2018 et  le programme d’activité de 2019.

Le projet PDPAV a été lancé en novembre 2018 et concerne les 9 communes de la province du Bam.

Les membres du comité de pilotage ont examiné et validé le rapport d’activités 2018, examiné et validé le programme d’activité 2019 et formulé des recommandations pour une mise en œuvre réussi du projet.

Dans son allocution, le représentant du président du comité de pilotage Armand Dambré a indiqué que le projet a déjà permis de construire 287 poulaillers pour l’élevage des poules de race locale et est en phase de construire 3 poulaillers pour l’élevage des poules pondeuses.

Le projet a également réalisé une unité de fabrique d’aliment pour volaille, formé 20 grilleurs de volaille et 50 vaccinateurs de volaille.

Au regard de toutes ces performances dira-t-il, le secrétaire général de la province   a  invité les participants à mieux approfondir leur réflexion afin de mieux consolider les acquis du projet au grand bénéfice des populations de la province du Bam.

Le représentant du directeur pays de la Welhungerhilfe Richard Moné a exprimé sa satisfaction liée à la mise en œuvre du projet sur le terrain.

«J’ai eu à effectuer des visites terrains dans différents villages et j’ai vu un fort engouement autour du projet. Les bénéficiaires sont effectivement impliqués et se sont appropriés du projet. J’ai noté aussi que les vrais acteurs comme les communes, les conseillers villageois de développement (CVD) et des responsables coutumiers, tout le monde a été impliqué et cela nous donne un motif de satisfaction » a-t-il dit.

Quant au chef de projet Boukari Sawadogo, il se dit satisfait des conclusions des travaux du comité de pilotage et se félicite de la validation du rapport 2018 et du programme d’activités de 2019.

Pour lui, une autre étape sera franchie en 2019 dans le cadre de l’exécution du projet PDPAV.

«Tous les 287 poulaillers que nous avons construits seront peuplés et nous aurons plus de 40 000 poulets qui seront produits dans les 5 mois à venir.   Il y aura aussi une meilleure organisation des acteurs du projet pour un meilleur écoulement des produits a-t-il cité à titre illustratif.

Pour rappel, le projet PDPAV est financé à hauteur de 1 milliard 300millions de F CFA   et couvre la période 2018- 2023.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here