LE MONDE EN BREF DU MERCREDI 17 AVRIL

 

PARIS – Vingt-quatre heures après l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, le président français Emmanuel Macron a promis mardi dans une allocution que la cathédrale, sauvée in extremis par les pompiers parisiens, serait reconstruite « d’ici cinq ans ».

 

Dès lundi soir, M. Macron avait lancé une souscription nationale pour la reconstruction du monument. Son appel a été entendu, et les divers dons des grandes fortunes et des grands groupes industriels français dépassaient déjà les 700 millions d’euros mardi après-midi.

 

Selon le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nunez, le sauvetage de la structure s’est joué « à un quart d’heure, une demi-heure près ».

 

L’immense émotion suscitée par cet incendie n’est pas retombée, et tout au long de la journée, des milliers de Parisiens et de touristes ont continué à défiler près du monument, déposant des roses sur le parvis, priant ou pleurant devant le spectacle des destructions.

 

L’enquête sur le sinistre s’oriente vers « la piste accidentelle », selon le procureur de Paris. « Rien en l’état ne va dans le sens d’un acte volontaire », a affirmé le procureur, Rémy Heitz.

 

Toutes les cathédrales de France doivent faire sonner leurs cloches mercredi à 18h50 (16h50 GMT), heure à laquelle a débuté l’incendie.

 

TRIPOLI – Au moins deux civils ont été tués mardi soir par des tirs de roquettes sur la capitale libyenne Tripoli, cible depuis le 4 avril d’une offensive des forces du maréchal Khalifa Haftar, selon un porte-parole des services de secours, Oussama Ali.

 

Au moins sept puissantes explosions ont secoué le centre de la ville, selon des journalistes de l’AFP.

 

Au moins 174 personnes ont été tuées et 758 blessées depuis le lancement le 4 avril de l’offensive de l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar pour conquérir Tripoli, selon un bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

WASHINGTON – Le président Donald Trump a mis mardi son veto à une résolution du Congrès qui l’exhortait à arrêter tout soutien américain à la coalition saoudienne dans la guerre au Yémen.

 

STRASBOURG (Parlement européen) – La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini a demandé mardi aux Etats de l’UE de renvoyer des navires de guerre en Méditerranée pour permettre à l’opération militaire Sophia de lutter contre les trafics d’armes et de pétrole en Libye.

 

ROME – Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini (extrême droite), a signé mardi une nouvelle directive contre les ONG secourant des migrants illégaux au large de la Libye, visant particulièrement le navire italien Mare Jonio.

 

Le ministère a évoqué la menace de voir « des centaines de terroristes islamiques » profiter du chaos en Libye pour prendre la mer.

 

KHARTOUM – Les manifestants soudanais ont affiché mardi leur détermination à obtenir un pouvoir civil, affluant encore plus nombreux devant le QG de l’armée à Khartoum, un jour après avoir réclamé la dissolution du Conseil militaire de transition.

 

JAKARTA – Les Indonésiens ont commencé à voter mercredi pour l’élection présidentielle qui oppose le leader sortant Joko Widodo à l’ex-général Prabowo Subianto, pour prendre la tête du pays comptant la plus importante population musulmane au monde.

 

DUBAI – Un tribunal de Bahreïn a condamné mardi 138 personnes à des peines allant de trois ans à la prison à vie pour « terrorisme » et les a déchues de leur nationalité à l’issue d’un procès de masse.

 

Les condamnés – des Bahreïnis de confession chiite selon une source judiciaire – faisaient partie d’un groupe de 169 personnes poursuivies pour « formation d’un groupe terroriste » et liens avec les Gardiens de la Révolution en Iran.

 

LE CAIRE – Le Parlement égyptien a approuvé mardi un amendement à la constitution permettant au président Abdel Fattah al-Sissi, élu en 2014, de rester au pouvoir jusqu’en 2030.

 

ALGER – Le président du Conseil constitutionnel algérien Tayeb Belaiz, représentant d’un système dont la contestation algérienne réclame la fin, a démissionné mardi, deux semaines après le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika.

 

CARACAS – Une première cargaison d’aide de la Croix-Rouge est arrivée mardi à Caracas et doit être distribuée aux hôpitaux vénézuéliens en proie à de graves pénuries, assistance humanitaire qui est au centre de l’affrontement entre le président Nicolas Maduro et l’opposant Juan Guaido.

 

LONDRES – Quelque 290 personnes ont été arrêtées à Londres depuis lundi, a annoncé mardi soir la police de la capitale britannique, au deuxième jour des blocages organisés par le mouvement Extinction Rebellion qui réclame un « état d’urgence écologique ».

 

BANGKOK – A bout de forces, se débattant dans une mer déchaînée, un chien a été secouru à 220 kilomètres des côtes de Thaïlande par un employé d’une plate-forme pétrolière. Nul ne sait ce que ce chien faisait là ni depuis combien de temps il nageait en haute mer.

 

Le rescapé, que son sauveteur a baptisé Boonrod, « survivant du karma » en thaï, a retrouvé la terre ferme lundi. Sur une vidéo publiée par l’ONG Watchdog Thaïlande, on voit le chien recevoir du personnel du port un accueil VIP avec bouquets jaunes et colliers de fleurs.

(afp)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here