Burkina-Politique-Opposition

Burkina : L’opposition invite les présidents Kaboré et Compaoré à rendre publique  »leur correspondance »

 Ouagadougou, 16 avril 2019 (AIB)-L’opposition politique burkinabè a invité mardi, le président du Faso Roch Kaboré et son prédécesseur en exil en Côte d’Ivoire Blaise Compaoré, à dévoiler l’intégralité de leur correspondance dont l’hebdomadaire Jeune Afrique a fait cas hier lundi.

«Puisque leur dernière conversation concerne la sécurité de tous les Burkinabè, l’opposition invite les deux parties à rendre publique l’intégralité de leur correspondance», a exhorté mardi Alphonse-Marie Ouédraogo, au cours du point de presse hebdomadaire de l’opposition politique.

M. Ouédraogo faisait cas de l’article publié lundi par Jeune Afrique, à propos d’une lettre adressée par l’ex président Blaise Compaoré (en exil en Côte d’Ivoire) au président Roch Kaboré.

Selon l’hebdomadaire, Blaise Compaoré a affiché sa disponibilité à aider le chef de l’Etat à faire face à la dégradation de la situation sécuritaire.

Le président Compaoré s’est également plaint des propos de M. Kaboré qui a estimé en février sur la télévision publique allemande, qu’il avait signé un pacte de non-agression avec des terroristes durant son mandat (1987-2014).

«Cette lettre est la preuve que contrairement à la propagande hypocrite dont se sert le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), Roch et Blaise continuent de communiquer», a estimé Alphonse-Marie Ouédraogo.

En rappel, le président Blaise Compaoré a été contraint à la démission par la rue, le 31 octobre 2014, après avoir échoué à modifier la Constitution pour pouvoir se représenter.

Roch Kaboré qui a quitté le parti de M. Compaoré en janvier 2014, a été élu président en novembre 2015, après une année de Transition.

Agence d’information du Burkina

ad-ata/ak

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here