Burkina-Politique-Opposition-Administration

Authentification des diplômes : l’opposition burkinabè y adhère mais rejette des répressions ciblées

Ouagadougou, 16 avril 2019 (AIB)-L’opposition politique burkinabè a salué mardi, la décision gouvernementale d’authentifier les diplômes des fonctionnaires, tout en souhaitant que cette initiative ne soit pas «un instrument de répression» contre certains groupes de travailleurs.

«L’opposition politique est attachée à la transparence dans le recrutement et la gestion des carrières des fonctionnaires. L’opération d’authentification est en principe, une bonne initiative ; pourvu qu’elle ne soit pas transformée en un instrument de répressions de certains groupes de fonctionnaires», a déclaré mardi Alphonse-Marie Ouédraogo, lors du point de presse hebdomadaire de l’opposition politique.

Le conseil des ministres a décidé le 12 avril 2019 de lancer en mai, une opération d’authentification des diplômes des fonctionnaires.

Sur les réseaux sociaux, certains internautes estiment que la mesure vise à briser ‘’la grève déguisée’’ des agents du ministère en charge des Finances, en cours depuis plusieurs mois après la réforme de leur fonds commun (primes).

M. Ouédraogo, par ailleurs, président de l’Union pour la renaissance démocratique / Mouvement sankariste (URD/MS) a invité les membres du gouvernement et les présidents d’institutions à donner d’abord l’exemple.

«Ces personnalités doivent être les premières à déclarer au peuple, par le canal de la presse et sur l’honneur, les types de diplômes qu’ils ont obtenus avec précision des écoles ou universités qui les ont délivrés, ainsi que les dates, les numéros de références et les mentions», a indiqué Alphonse-Marie Ouédraogo qui était accompagné de Yumanli Lompo du Parti national des démocrates sociaux (PNDS).

Agence d’information du Burkina

ad-ata/ak

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here