Burkina-USA-Coopération-Développement

Burkina : Les Etats-Unis injectent 111 milliards de FCFA pour 100 mille ménages vulnérables

Ouagadougou, 10 avril 2019, (AIB)-Les Etats-Unis d’Amérique vont financer au Burkina Faso, la deuxième phase du Programme résilience accrue au Sahel (RISE), à hauteur de 111 milliards de FCFA au profit de 100 mille ménages vulnérables, annonce mercredi le quotidien public Sidwaya.

La deuxième phase du Programme résilience accrue au Sahel (RISE) va concerner 11 communes structurellement vulnérables dans trois provinces de la région du Centre-Nord et touchera environ 100.000 ménages vulnérables, lit-on dans le Sidwaya du mercredi.

Le journal rendait compte du lancement dudit programme le mardi 9 avril 2019 par l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique Andrew Young dont le pays soutient l’initiative à hauteur de 111 milliards de FCFA.

Selon M. Young, un accent particulier sera mis sur l’intégration du genre et de la jeunesse, l’amélioration de la qualité des services de santé y compris la planification familiale,  l’eau et l’assainissement.

«Le programme RISE II matérialise l’engagement du gouvernement des Etats-Unis à soutenir durablement celui du Burkina Faso pour l’amélioration des conditions de vie des populations les plus vulnérables», a expliqué le diplomate à Sidwaya.

Le ministre burkinabè en charge de l’Agriculture Salifou Ouédraogo a déclaré que le programme RISE a permis l’accroissement de la productivité agricole et de l’élevage dans les zones d’intervention, la diversification des moyens d’existence, l’amélioration de l’état de santé et de nutrition des bénéficiaires.

«Le programme m’a enseigné les techniques de l’agriculture de conservation. Grâce à cela, je suis devenue une productrice leader. J’ai amélioré mes rendements. J’ai pu ainsi construire une maison, scolariser quatre de mes enfants, payer une mobylette, des animaux pour l’élevage et faire des épargnes », a confié l’une des bénéficiaires Amina Korogo au quotidien.

Agence d’information du Burkina

bz/ata/ak

Photo : Sidwaya

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here