L’adjudant Franc Drabo, inhumé à Fada N’Gourma

Fada N’Gourma, jeudi 4 avril 2019- (AIB), l’adjudant Franc Drabo, fauché dimanche au cours d’une mission de ratissage, dans le cadre de l’opération Otapuanu, a été porté en terre, jeudi, au cimetière «Route de Pama».

Tombé sur le champ de bataille pour la défense de la patrie, l’adjudant Drabo, alors Commandant de brigade adjoint (CBA) de la gendarmerie de Foutouri, dans la Komondjari, a été porté en terre, jeudi, devant frères d’armes, parents et amis, inconsolables.

Avant d’être conduit à sa dernière demeure, il a été décoré, à titre posthume, de la médaille militaire.

Précédée de l’hymne aux morts, l’oraison funèbre a retracé le parcours «atypique» de cet homme, «dévoué, loyal, brillant et courageux».

Ce qui lui a valu les félicitations de sa hiérarchie et des autorités provinciales.

L’infortuné disposait d’un curriculum vitae bien garni.

En effet, outre ses diplômes militaires tels que le Certificat d’aptitude de police judiciaire et le Brevet supérieur de qualification de gendarmerie, Franc Drabo est titulaire d’une maitrise en droit des affaires.

Marié et père de deux enfants, l’adjudant totalise, à ce jour, plus de 16 ans de service effectif dans les Forces armées nationales.

En rappel, l’adjudant Drabo est tombé lors d’une opération de ratissage, menée le 31 mars dernier, faisait suite à des raids aériens de l’armée burkinabé sur des positions terroristes. Elle devrait permettre de neutraliser les rescapés des frappes aériennes.

Jusqu’à ce drame, régnait une accalmie depuis plusieurs semaines, donnant, du coup, une lueur d’espoir quant à l’issue de la guerre contre le terrorisme dans orientale du Burkina Faso.

Agence d’information du Burkina

Js/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here