Burkina : Tenue probable du dialogue politique ‘’avant fin avril’’
Ouagadougou, (AIB) – Le président burkinabè Roch Marc Christian kaboré va rencontrer tous les acteurs à travers un dialogue politique qui se tiendra probablement ‘’avant fin avril’’, a indiqué jeudi le chef de file de l’opposition Zéphyrin Diabré, au sortir d’une rencontre préparatoire avec le chef de l’Etat.
‘’Si le calendrier le permet, la rencontre dédiée au dialogue politique et qui associera la majorité présidentielle, se tiendra avant la fin du mois d’avril’’, a déclaré M. Diabré, précisant que la ‘’date a besoin de concertation avec tout le monde, toutes les parties’’.
Lundi, lors d’une rencontre au siège du chef de file de l’opposition, le premier ministre avait annoncé la tenue prochaine du dialogue politique national, sans communiquer de date.
‘’Notre pays traverse des difficultés et pour affronter ces difficultés, il est bon que l’ensemble de la classe politique puisse, de manière consensuelle identifier les problèmes, mais s’asseoir pour échanger autour de ces questions’’, a estimé le chef de file de l’opposition, saluant la volonté du président kaboré à rencontrer tous les acteurs politiques sur la vie de la nation.
‘’Nous saluons la disponibilité du chef de l’Etat à discuter, non pas seulement sur les questions strictement politiques, mais à élargir comme nous l’avons souhaité, à des questions de la vie de la nation dans le cadre de ce dialogue politique que tout le monde attend de ses vœux et qui doit travers de nouvelles pistes pour permettre au Burkina Faso d’affronter, mieux de relever les défis qui l’assaillent aujourd’hui’’, a-t-il déclaré.
Selon le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Siméon Sawadogo, les échanges porteront principalement sur l’adoption de la Constitution, qui permettra un passage à la 5ème  république et les élections présidentielles  2020.
‘’Il s’agit de points qui étaient restés en suspens dans nos discussions antérieures’’ avec le chef de l’état, a précisé Zéphyrin Diabré.
‘’Nous avons fait comprendre que la situation de la nation est telle qu’aujourd’hui il faudrait que tout cela soit compléter rapidement  par des questions profondes dans le cadre du dialogue politique qui a été annoncé’’, a-t-il indiqué.
‘’La conclusion qui  a été tirée par le président du Faso, c’est que cette rencontre préparatoire sera suivie par une autre  dans laquelle nous rentrerons dans le fond des débats du dialogue politique’’, a conclu le chef de file de l’opposition.
Outre l’opposition, le chef de l’Etat, tiendra une rencontre avec la majorité présidentielle, jeudi soir, selon un communiqué de la présidence
Agence d’information du Burkina
ab/ata
Photo: présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here