Burkina-Culture-Cinéma-Décès

Le cinéaste burkinabè Saint Pierre Yaméogo n’est plus

Ouagadougou, 1er avril 2019 (AIB) – Le réalisateur burkinabè Saint Pierre Yaméogo est décédé lundi soir à Ouagadougou, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris surplace, de sources médiatiques.

L’homme du 7e art Saint Pierre Yaméogo s’en est allé à 63 ans, laissant dans sa filmographie 9 œuvres.

«L’œuf silhouette» en 1984, «Dunia» en 1987, «Laafi (tout va bien)» en 1991, « Wendemi (l’enfant du bon Dieu) » en 1992, « Silmandé (le tourbillon) » en 1998, «Moi et mon blanc» en 2003, «Delwendé (lève-toi et marche » en 2005, «Réfugié…mais humains » en 2007 et «Bayiri la patrie» en 2011.

En moins de deux ans, le Burkina Faso a perdu 3 grandes figures du cinéma africain. Il s’agit de Idrissa Ouédraogo (décédé en février 2018), de Missa Hébié (décédé en septembre 2018) et aujourd’hui, de Saint Pierre Yaméogo.

Agence d’information du Burkina (AIB)

AS/ata


 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here