Lutte contre la corruption : L’ASCE souhaite sa restructuration

Ouagadougou, 28 mars 2019 (AIB)-Le Contrôleur général d’Etat Luc Marius Ibriga a soumis jeudi au Premier ministre Christophe Dabiré, le besoin de restructuration de l’Autorité supérieur de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), dans le but de mettre en place une gouvernance plus vertueuse au Burkina Faso.

«Nous avons profité de l’occasion pour soumettre au Premier ministre un certain nombre de préoccupations de l’institution par rapport à sa restructuration, à la construction de son nouveau siège et un certains nombre de questions qui concernent le contrôle, l’investigation au Burkina Faso», a déclaré jeudi Luc Marius Ibriga, au sortir d’un entretien avec le Premier ministre Christophe Dabiré.

«Le premier ministre a eu une oreille attentive  à nos préoccupations et nous pensions que le souci qu’il a  de mettre en œuvre une gouvernance vertueuse au Burkina Faso,  rencontre l’assentiment de l’Autorité supérieur de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption dont la mission est de travailler à cette gouvernance vertueuse», a ajouté le Contrôleur général d’Etat.

M. Ibriga a aussi félicité Christophe Dabiré pour sa nomination, en janvier 2019 et dit être réconforté par «les points de convergences avec le Premier ministre pour le travail à l’avenir».

En début d’année, Luc Marius Ibriga avait noté une dégradation des indicateurs dans la gestion des deniers publics, après une amélioration entre 2015 et 2016.

Agence d’Information du Burkina

Lk/dab/ata

NB/ Page Facebook : lepays.bf

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here