Zida se dit d’une victime d’une « cabale politico-judiciaire »

Ouagadougou, 27 mars 2019 (AIB)-L’ex Premier ministre burkinabè a assuré à France 24, que son exil depuis trois ans au Canada, est dû à une « cabale politico-judiciaire » montée contre lui par les autorités burkinabè.

 

« J’ai quitté le Burkina Faso (en janvier 2016) dans un premier temps pour une permission auprès de ma famille içi au Canada.

 

Mais pendant que j’y étais, il y a des informations que j’ai reçues qui mettaient en cause ma sécurité et ma liberté.

 

J’ai choisi donc de rester et de ne plus rentrer au Burkina Faso. », a assuré Yacouba Isaac Zida, dans une interview diffusée mercredi soir par France24.

 

« Les autorités en place ont monté une cabale politico-judiciaire contre ma personne. Donc, j’ai choisi de rester au Canada qui est un pays de droit », a ajouté l’ex Premier ministre de la Transition (nov.2014-déc 2015).

 

En rappel, à la fin de la Transition, l’institution publique de lutte contre la corruption a épinglé la gestion de M. Zida et l’armée était toujours remontée contre la réforme qui lui a permis de passer de Lieutenant-colonel à Général de division en un an.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here