Burkina-Constitution-Adoption

Burkina : L’adoption de la nouvelle Constitution se fera par référendum

Ouagadougou, 15 mars 2019 (AIB) – L’adoption de la nouvelle Constitution burkinabè se fera par référendum, a annoncé jeudi le président la Commission constitutionnel, Me Halidou Ouédraogo, citant le président du Faso Roch Kaboré.

«La Commission a travaillé sur la base que le projet (de Constitution) sera adopté par référendum. Elle a réussi le pari d’adopter le projet par voie consensuelle. Nous avons soumis le projet de nos réflexions au président du Faso qui a annoncé d’emblée que ce sera par voie référendaire. Nous pensons que la Constitution sera adoptée par voie référendaire», a affirmé jeudi Halidou Ouédraogo.

Le président du bureau de la commission constitutionnelle cité par Sidwaya, s’exprimait jeudi à l’issue d’un entretien avec le président du Faso Rochc Christian Kaboré.

Le bureau de la commission a voulu taire le «buzz inutile» et les «fake news» relayés sur les réseaux sociaux à propos du processus du passage à la Ve République, a-t-il dit.

Quant aux interrogations sur les incertitudes que la situation sécuritaire fait peser sur l’organisation d’un référendum, Me Halidou Ouédraogo a souligné que le Burkina Faso demeure unique et n’a pas été «dépecé».

«Pour nous, la date importe peu, pourvu qu’elle soit adoptée selon les normes et dans le cadre de nos lois constitutionnelles », a affirmé M. Ouédraogo.

Agence d’information du Burkina

Cak/ata

Photo: présidence du Faso

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here