Burkina Faso-Presse-Revue

Faits divers et coopération se bousculent à la une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 13 mars 2019 (AIB) – Les quotidiens burkinabè parvenus à l’AIB ce mercredi matin, abordent l’actualité nationale marquée par des sujets liés à la coopération, sans oublier des faits divers.

«Accident sur l’axe Kaya-Dori : 5 morts et 19 blessés dont 10 graves», arbore en première page, le journal privé Le Quotidien qui affiche également, l’image d’un camion renversé.

La même image se retrouve à la une de l’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, qui relate que le bilan encore provisoire de cet accident de la circulation survenu, hier mardi, sur l’axe Kaya-Pissila (Centre-nord), fait état de cinq personnes dont deux femmes décédées sur le champ et de 19 blessés.

Le drame est évoqué dans la rubrique ‘’On murmure’’ du quotidien public Sidwaya, sous le titre : «Cinq morts et 19 blessés à Konéa».

Pour sa part, Le Pays, autre quotidien privé, évoque un autre faits divers, notamment l’affrontement à la cour royale du canton de Banfora (Ouest), titrant : «Des blessés enregistrés, des biens détruits».

A lire ce journal, les évènements dans la cour royale du canton de Banfora ont gagné en intensité dans la nuit du 11 au 12 mars 2019, précisant que «selon des témoignages, un groupe de personnes a fait irruption et exiger l’arrêt de la cérémonie alors que la danse au son du balafon, qui constitue l’un des derniers actes des funérailles, battait son plein».

A ce sujet, L’Observateur Paalga mentionne : «Crise chefferie traditionnelle de Banfora : une dizaine de fauteurs de trouble arrêtés».

Sur une note, cette fois-ci gaie, Sidwaya annonce qu’il y a eu des signatures de conventions, hier mardi, entre l’Agence française de développement (AFD) et le Burkina Faso.

«38 milliards FCFA pour l’énergie et l’agriculture», titre le journal, montrant la photo  d’échange de documents entre le ministre burkinabè en  charge des finances, Lassané Kaboré et le directeur de l’AFD, Tanguy Denieul.

Sidwaya informe que dans le domaine de la coopération entre le Fonds monétaire international (FMI) et le Burkina Faso, «la 2e revue du programme (est) prévue pour mai 2019».

Parlant de coopération, Aujourd’hui au Faso, quotidien privé, rapporte que le Premier ministre (PM) burkinabè, Christophe Marie Joseph Dabiré a reçu, hier mardi, une délégation du FMI et du Comité interparlementaire (CIP) de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here