8-Mars 2019

Les femmes Hauts-Bassins sont de cœur avec les FDS

 

Les femmes de la région des Hauts-Bassins ont célébré la 162e Journée internationale des droits de la femme, le vendredi 8 mars 2019 à Bobo-Dioulasso. La cérémonie de commémoration a été patronnée par la ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes,  Hadja Fatimata Ouattara. A cette occasion, les femmes ont manifesté leur soutien aux Forces de défense et de sécurité (FDS).

 

Après Houndé en 2018, c’était le tour de Bobo-Dioulasso d’abriter la commémoration tournante de la Journée internationale des droits de la femme dans la région des Hauts-Bassins. C’est l’avenue Charles de Gaulles, longeant le gouvernorat, qui a servi de cadre pour la célébration régionale de ladite Journée, ce vendredi 8 mars 2019. La cérémonie a été ponctuée par des allocutions et un défilé de femmes civiles et militaires. Elle a été placée sous le patronage de la ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara.  Et coparrainée par l’épouse du président de l’Assemblée nationale, Carine Cécile Sakandé, et le président de la Chambre régionale du commerce et d’industrie des Haut-Bassins, Lanciné Diawara. Hadja Fatimata Ouattara a souligné que les femmes de la région, ont à l’occasion d’une journée de prière organisée en marge du 8 mars, réunit  la somme de 2 500 000 F CFA.

Une somme selon elle, qui devra servir à soutenir les Forces de défense et de sécurité (FDS) dans leur lutte contre le terrorisme et l’insécurité. Séance tenante, ladite somme a remis par la ministre au gouverneur Antoine Atiou pour transmettre  à qui de droit. La coordonnatrice régionale des femmes des Hauts-Bassins, Solange Traoré, a invité ses sœurs à une franche collaboration avec les FDS. Elle a par ailleurs exhorté les autorités à impliquer davantage les femmes dans les démarches pour la paix. Lanciné  Diawara a, quant à lui, annoncé qu’un fonds de garantie mutuelle d’un montant minimum de 10 000 000 de F CFA sera mise à la disposition  des femmes de la région en 2019. En rappel,  cette célébration du 8 mars était placé cette année sous le thème : « Contribution des femmes à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale ». A la fin de la cérémonie, le flambeau a été transmis à la province du Kénédougou pour l’organisation de la 163e Journée.

Maoua Leilatou ZON

Barkissa BONKOUNGOU

(Stagiaires)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here