Burkina-Sénégal-Coopération

Le président  Kaboré est un homme pétri d’expérience, selon Moustapha Niasse

Ouagadougou, 7 mars 2019, (AIB)- Le président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Moustapha Niass, a indiqué vendredi, que le chef de l’Etat  burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré,  est un homme pétri d’expérience,  au regard des multiples fonctions qu’il a assumées au Burkina Faso.

Selon le président du parlement sénégalais, le président Kaboré  a traversé toutes les étapes  pour assumer son  destin en tant que chef de l’Etat.

D’après  M. Niass, le chef de l’Etat burkinabé est pétri d’expériences du faite qu’il a été  ministre, Premier ministre, président de l’Assemblée nationale et actuellement président du Burkina Faso.

Le président de l’Assemblée nationale sénégalaise s’exprimait jeudi à Ouagadougou à sa sortie d’audience avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Pour lui, son homologue du Burkina Faso reste un  frère et un frère de longue date, raison pour laquelle, il a échangé avec lui et  a sollicité ses conseils.

Moustapha Niass,  dit avoir participé,  hier, à la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire de 2019 de l’Assemblée nationale burkinabé sur invitation de son collègue   Alassane Bala Sakandé.

Le premier responsable de l’hémicycle sénégalais a expliqué avoir abordé la question  d’autonomisation et de développement de la femme africaine à  cette rencontre.

A l’écouter, les cinq regroupements régionaux que sont l’Afrique orientale, occidentale, australe, centrale et du Maghreb doivent constituer l’unité  complète du continent  comme en avaient rêvé  les présidents Kwame Krumah et   Patrice Lumumba, etc.

«Des réflexions  doivent être  menées sur les  politiques publiques de développement sur le plan social, éducatif, de la diplomatie  afin de pouvoir extraire et exploiter les ressources naturelles  de  l’Afrique», a- t-il exhorté.

Le Chef de l’Etat,  Roch Marc Christian Kaboré  est attendu le 6 avril prochain au Sénégal,  à l’investiture du président Macky Sall,  réélu à 58,26% des suffrages, à l’issue de la présidentielle du 23 février dernier.

Agence d’information du Burkina

 NO/ak

Photo: Présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here