BURKINA-TERRORISME-LUTTE

Lutte contre le terrorisme au Burkina : La Première dame offre une ambulance et du matériel médical au Forces armées nationales

Ouagadougou, 6 mars 2019 (AIB)-La Première dame, Madame Sika Kaboré a offert jeudi, une ambulance et du matériel médical aux forces armées nationales dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso, a-t-on constaté.

C’est une ambulance de marque Toyota Land Cruiser et du matériel médical, d’une valeur de 20 millions de FCFA que la Première dame Sika Kaboré a remis au Chef d’Etat-major général des Armées, le général de Brigade Moise Minoungou ce jeudi matin.

« La situation socio-sécuritaire ne m’a pas laissée indifférente à la fois en tant qu’épouse et en tant que mère et c’est la raison pour laquelle j’ai voulu remettre cette ambulance aux forces armées nationales de mon pays », a justifié Sika Kaboré.

Le Burkina Faso, rappelle-t-on est confronté aux attaques terroristes depuis 2015 notamment dans sa partie Est, Sahel et Nord.

Selon Madame Kaboré, au regard de notre contexte sécuritaire difficile, chacun de nous peut apporter sa pierre dans le combat contre l’extrémisme violent pour qu’ensemble nous puissions bâtir une nation de paix.

De son avis, « le 8 mars prochain, le monde entier célèbrera la 102ème journée internationale de la femme et comme vous le savez, au plan national, nous avons retenu comme thème, la contribution de la femme à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité, de paix et cohésion sociale.

Ce thème nous interpelle toutes les femmes à être des facilitatrices de paix et je crois en ce potentiel de la femme qui est source de vie. Donc j’ai voulu également à mon niveau m’inscrire dans ce thème et pouvoir aujourd’hui vous remettre cette ambulance ».

Pour le chef d’Etat-major général des Armées, le général de brigade Moïse Minoungou, ce geste est très significatif pour toute la hiérarchie militaire qui, d’ailleurs a marqué sa présence à cette cérémonie.

De l’avis de Moïse Minoungou, l’utilisation des armes sur le terrain de combat engendre souvent des blessés. « Et nous n’avons jamais tout le matériel. Cette ambulance va surement sauver des vies car je ne suis pas médecin mais je sais que plus le blessé est évacué rapidement, mieux cela vaut pour le récupérer ».

Le Chef d’Etat-major des armées tout en remerciant la donatrice , a émis le vœu que d’autres donateurs emboitent son pas car « nous combattons pour le peuple et nous savons qu’avec le peuple on va vaincre ».

« Je pu vous assurer que cette ambulance ira dès demain à l’Est », a-t-il promis
Agence d’information du Burkina
Rs/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here