Burkina-Mémorial-Thomas Sankara

Statue Sankara : Luc Damiba demande pardon aux Burkinabè

Ouagadougou, 04 mars 2019-(AIB)- Le Comité mémorial Thomas Sankara (CMTS) a présenté lundi, ses excuses à la nation Burkinabè  , sur les insuffisances constatées sur la statue du Père de la révolution Thomos Sankara.

« A l’endroit de tous ceux qui sont choqués par le manque de ressemblance de la statue avec les  traits physiques du président Sankara, nous demandons pardon. Nous demandons pardon au président du Faso Roch Kaboré. Nous demandons pardons au parrain, Jerry Rawlings. Nous demandons pardon aux parents des victimes. Nous demandons pardon aux populations du Burkina, d’Afrique et du monde», a déclaré le secrétaire général du Comité mémorial Thomas Sankara (CMTS).

En rappel, la révélation de la statue du défunt Président Thomas, samedi dernier, a entrainé un déluge d’indignations sur la toile et des railleries à l’endroit du CMTS, pour la supposée non ressemblance de l’œuvre avec le leader de la Révolution Burkinabè.

Selon Luc Damiba, son équipe est consciente que la statue ne reflète pas le président Thomas Sankara mais il a  rassuré l’opinion que cette effigie est provisoire.

Pour lui, le CMTS était conscient qu’elle n’était pas parfaite ni achevée quand ils l’ont reçue. Et c’est dans le souci de faire coïncider  l’ouverture du site du mémorial avec la clôture du cinquantenaire du FESPACO, auquel le président Sankara a insufflé une dynamique populaire et planétaire, que la statue a été dévoilée provisoirement.

«L’œuvre finale respectera fidèlement et parfaitement le visage, les traits du héros que nous aimons», a souligné Luc Damiba.

Il a également rappelé que les souscriptions volontaires se poursuivent pour toute personne qui souhaiterait faire un don.

Pour la représentante du parrain, Nathalie Yamb,  le président Jerry Rawlings a été peiné de voir une statue qui ne reflète en aucun cas son frère qu’il considère comme son héros.

Pour Jerry Rawlings, Thomas Sankara était un homme simple qui avait une bonne vision pour l’Afrique et il est important d’apporter une retouche à cette statue vue que ce projet est un patrimoine pour l’humanité.

En rappel, près de 30 millions de franc CFA ont été déjà mobilisés en espèces et près de 1 milliard de FCFA  de promesses en nature (agrégats, fer, sable) pour le vaste  projet Mémorial Sankara.

Agence d’Information du Burkina

cak/ata

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here