Burkina-Politique -Diplomatie-Egypte

L’Egypte veut renforcer sa diplomatie avec le Burkina Faso dans plusieurs domaines

Ouagadougou, 04 mars 2019, (AIB)-L’Egypte s’est engagé lundi à renforcer ses relations diplomatiques avec le Burkina Faso, dans plusieurs domaines, a constaté l’AIB.

Le Premier ministre burkinabè Cristophe Marie Joseph Dabiré a reçu en audience, lundi, l’ambassadeur d’Egypte Cherif Mokhtar.

Les échanges ont porté sur plusieurs domaines notamment la sécurité, l’économie, la santé et l’agriculture.

Pour le diplomate égyptien, Chérif Mokhtar, il y’a beaucoup de domaines à renforcer telle la lutte contre le terrorisme, la prévention de l’extrémisme violent et de la radicalisation au Sahel.

Il a assuré que l’Egypte prône un islam tolérant dans la formation des Imams.«Je suis un économiste, on a abordé des questions économiques », a-t-il laissé entendre.

A l’écouté, le Burkina Faso et l’Egypte sont sur le point de signer une convention dans le but de développer l’agriculture au Burkina.

Il a aussi ajouté que d’autre domaines concernant les stages et les formations dans les secteursr agricoles et sanitaires, dans l’objectif d’améliorer les rendements agricoles et assurer la santé des populations.

Cherif Mokhtar a également signalé qu’ils ont aussi parlé de choses personnelles qu’il juge confidentielle et qu’il ne souhaiterait pas en parler.

Il a par ailleurs salué le choix porté sur Christophe Joseph Marie Dabiré au poste du premier ministre en remplacement de Paul Kaba Thiéba qui a démissionné le 18 Janvier 2019.
Agence d’information du Burkina
lk-bz/ata

Photo d’archive: faso-actu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here