Ouagadougou : Des jeunes de Cissin encouragent le développement et la cohésion avec un festival.

Ouagadougou, 03 mars 2019 (AIB)-La première édition du Festival des Arts de Cissin (Festac) se tiendra du 07 au 10 mars 2019, autour des thèmes de la culture, du développement et de la cohésion sociale, a annoncé dimanche l’Association Vinnem Puiré, organisatrice de l’évènement.

Le Festival des arts de Cissin (Festac) vise à promouvoir les patrimoines artistique et culturel des Burkinabè, a affirmé le président de l’Association Vinnem Puiré (AVP) Anicet Ouédraogo.

La manifestation entend aussi offrir un cadre sain et convivial pour la célébration de la journée internationale de la femme (8 mars), a-t-il ajouté.


Selon Anicet Ouédraogo, le Festac a pour autre objectif, de mobiliser des ressources pour financer le plan d’action 2019 de l’AVP.

Le Festival se déroulera du 07 au 10 mars 2019 au Palais de Culture Jean-Pierre Guningané autour du thème : «la culture comme vecteur de développement et de cohésion sociale».

L’accès est libre avec un accent particulier sur la sécurité, a assuré M. Ouédraogo.

Selon le trésorier de l’AVP, Franck Bilgo, 45 stands sont disponibles pour les exposants, 10 pour les restaurateurs et 10 pour les gérants de débits de boissons (10), à des prix allant de 30 mille à 75 mille FCFA.

Toutefois, au nom de l’inclusion, il a consenti a une baisse pour les exposants souffrant d’un handicap.

Il y’aura également une animation musicale dont des prestations en live.

Le secrétaire chargé de la mobilisation des ressources Joachim Ramdé a insisté sur l’aspect cohésion sociale, car selon lui, le vivre ensemble a pris un sérieux coup ces derniers temps.

D’après M. Ramdé, ces difficultés sont surmontables si on se donne la main.

Pour le secrétaire général Bernard Kaboré, l’AVP compte tirer toutes les leçons de la première édition pour réussir annuellement l’organisation du Festac.

Selon Anicet Ouédraogo, le budget estimatif est de 5 millions et demie, financé à 90% par l’AVP.

L’Association Vinnem Puiré a été crée officiellement en juin 2013 par des amis d’enfance du quartier Cissin pour formaliser leurs actions d’entraide aux personnes démunies et de sensibilisation pour l’hygiène et contre les IST et le VIH/SIDA.

Agence d’information du Burkina

ata/ak 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here