Burkina-Culture-Miss

Burkina : Nelly Dahani est la nouvelle Miss Université

ÎOuagadougou, 01 mars 2019-(AIB)- Mademoiselle Nelly Dahani de l’Institut Africaine de Management (IAM), a été sacrée Miss Université,  édition de 2019,  au cours d’une soirée de gala organisé ce vendredi, a constaté l’AIB.

Avec une note de 76,33 sur 100, l’étudiante en deuxième année de finance comptabilité de l’IAM a retenu l’attention du jury pour sa beauté et pour son discours sur la paix qu’elle a su rendre avec clarté.

Nelly Dahania a aussi été élue par le public avec plus de 3000 voix, faisant d’elle la miss Onatel.

Elle est suivie par Fleur Batiana et Eve Coulibaly respectivement classées 1ère dauphine et 2ème dauphine avec les notes 74,50 et 73 sur 100.

Pour la lauréate de ce concours universitaire, c’est un sentiment de joie et aussi une surprise pour elle d’être élue ambassadrice de la beauté estudiantine physique et intellectuelle du Burkina.

Pour elle, il n’y a pas de secret en ce qui concerne le concours de miss Burkina, il suffit d’être sociable et être généreux c’est-à-dire, aider les autres candidates tant qu’on peut le faire et être aussi attentifs aux conseils que donnent les encadreurs lors des répétitions.

Selon Nelly Dahani, son plan d’action durant son mandat, c’est de mettre en profit son enveloppe en faveur des orphelins et des personnes défavorisées en leur faisant des dons.

Elle a ajouté qu’elle compte utiliser une partie de cet argent pour financer un projet qu’elle tient à cœur, celui d’ouvrir un restaurant, vue qu’elle est passionnée de cuisine et précisément de la pâtisserie.

Pour le promoteur de miss Burkina, Honoré Bambara, l’idée c’est de créer de la valeur ajoutée chaque année.

Selon lui, pour un concours de miss, il ne suffit pas de rassembler les filles en une semaine avant la compétition.

« Il faut qu’un grand travail soit d’abord fait au préalable », a-t-il laissé entendre.

Pour lui, le défi a été relevé vu que 500 personnes ont effectué le déplacement pour venir assister à ce concours de beauté physique et intellectuelle, malgré le contexte sécuritaire et cela est une preuve qui prouve que le Burkina est en marche contrairement à ce que pense d’autres.

Nelly Dahani repart avec  la couronne de miss Burkina 2019, deux millions offert par le sponsor officiel (ONATEL), un million par le partenaire Beaufort, une moto offert par le Groupe by CFAO.
La première et deuxième dauphine repartent respectivement avec un million et huit cent milles franc CFA offert par Onatel et Beaufort.

Le concours a connu une innovation cette année avec un nouveau prix qui est décerné par le ministère en charge de la Culture, celui de la miss qui a le mieux valorisé la tenue traditionnelle burkinabè et ce prix a été remporté par Ségolène Belemsobgo.

En rappel, elles étaient au total 19 candidates à rivaliser pour la prestigieuse couronne.
Agence d’Information du Burkina
cak/ata

Photo: ONATEL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here