Burkina-Culture-Festival-Cinéma-Fespaco

Le mythique ciné Guimbi rouvrira ses portes en novembre 2019

Ouagadougou, 25 fév. 2019 (AIB)-Le mythique ciné Guimbi qui a fait faillite au bout d’une cinquantaine d’années d’existence à Bobo-Dioulasso (365km, Ouest), rouvrira ses portes en novembre 2019, a annoncé lundi, l’un de ses fervents défenseurs Berni Goldblat.

Selon Berni Golblat, le ciné Guimbi avec ses deux salles de projections, son restaurant et son bureau culturel, fonctionnera désormais comme un «hub culturel», également ouvert aux festivals et aux associations.

M.Golbat a ajouté que ce projet de restauration se devait de prendre en compte les changements de mode de consommation des cinéphiles.

Il a soutenu que le ciné Guimbi sera à sa réouverture, l’unique salle de ciné de Bobo-Dioulasso et de son million d’habitants.

En rappel le ciné Guimbi a ouvert ses portes en 1957 avant de tomber en faillite en 2005.

Depuis 2012, M. Golblat et son équipe ont lancé plusieurs initiatives pour sa rénovation et sa transformation.

Notons aussi que Berni Goldblat s’exprimait lundi en marge d’une conférence de presse sur les industries culturelles, animée par le ministère burkinabè de la Culture, l’Union européenne (UE), et l’Agence française de développement (AFD).

A l’occasion, les trois partenaires ont lancé le Programme d’appui aux industries et à la gouvernance de la culture au Burkina Faso (6, 5 milliards de FCFA) et  l’Initiative de financement innovant (IFIC, Burkina et Afrique Orientale: 1,5 million Euros)

Dans le cadre de l’IFIC, l’UE en partenariat avec l’AFD va appuyer la réouverture du Hub culturel de Guimbi, lit-on dans un communiqué de presse.

Le ministre burkinabè de la Culture Abdoul Karim Sango et les représentants de l’UE Stefano Manservisi et de l’AFD Phillipe Chedanne ont unanimement reconnu le rôle de la Culture dans la création de richesses et d’emplois et dans la préservation de la cohésion sociale.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here