Terrorisme : Vives émotions sur la toile après la perte d’un jeune médecin-militaire

Ouagadougou, 15 fév. 2019 (AIB)-La perte hier jeudi à Djibo, dans un attentat terroriste, de deux militaires burkinabè dont un  jeune médecin qui venait de se marier, a fortement ému la toile.

Un médecin-militaire et son assistant ont été tués le jeudi 14 février 2019 à Djibo (Nord), alors qu’ils inspectaient une dépouille, préalablement minée.

L’armée burkinabè précise que six autres personnes ont été blessées dans l’explosion dont trois grièvement.

Quelques heures après le drame, de nombreux internautes ont rendu un vibrant hommage aux disparus et condamner cette énième attaque terroriste dont le mode opératoire est pourtant nouvel.

«Il était médecin-militaire, il venait de finir sa formation et il venait juste de se marier le 25 janvier 2019. (…) Qu’est-ce que vous pouvez dire à une femme dans cette situation pour l’apaiser ? Absolument rien… », se lamente le célèbre internaute Alino Faso.

«Même pas un mois, je te souhaitais d’être heureux dans ta nouvelle vie de couple. Que deviendra ta femme sans toi ? Ca fait tellement mal. Mais va en paix grand frère Halassane Coulibaly. Que Dieu veille sur toi», témoigne Carine Sanou sur sa page Facebook.

Le Burkina Faso fait face depuis 2015 à des attaques terroristes qui se sont accrues en début d’année.

Il y a une dizaine de jours, l’armée a lancé plusieurs opérations qui ont déjà permis selon elle, «de neutraliser» plus de deux cents terroristes.

«Depuis que nos FDS ont zigouillé correctement les 146 djihadistes, ils auront compris que nous nous laisserons plus faire. Maintenant ils n’osent plus de pavaner en plein jour pour commettre leur forfaits, contraints qu’ils sont de piéger des cadavres», analyse ‘’Dgout’’ sur le forum du site ‘’lefaso.net’’.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

Photo : Regretté Halassane Coulibaly/Page Facebook Carine Sanou.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here