Burkina-Institution-Médiation

Le Médiateur du Faso remet son rapport d’activités au chef du gouvernement

 

Ouagadougou, le 08 fév.2019, (AIB)- Le Médiateur du Faso Saran Seré a remis vendredi, au nouveau Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré, le rapport officiel 2018 et échanger avec lui sur les différentes problématiques de son institution, a constaté une journaliste de l’AIB.

 

«Nous sommes venus féliciter le Premier ministre pour sa nomination, lui réitérer nos vœux et surtout lui remettre le rapport officiel du Médiateur du Faso, que nous avons préalablement remis au chef de l’Etat», a déclaré le médiateur du Faso, Saran Seré.

 

Saran Seré qui s’exprimait vendredi à l’issu d’une audience avec Christophe Dabiré, a précisé que les échanges ont également porté sur les différentes problématiques auxquels sont exposée l’institution mais surtout sur la collaboration entre les institutions et le pouvoir exécutif, c’est-à-dire le gouvernement.

 

Selon elle, le Médiateur du Faso accompagne l’exécutif, l’interpelle sur des questions de dysfonctionnements ou abus de pouvoir qui peuvent exister.

 

«Nous sommes les défenseurs et les avocats des citoyens face à la superpuissance de l’Etat et nous sommes tenus de jouer ce rôle d’interface pour que nous puissions répondre et porter les préoccupations de ces populations. Tout cela peut contribuer à avoir un climat social apaisé et une cohésion nationale dont nous avons tant besoin au Burkina Faso », a-t-elle expliqué.

 

Et d’ajouter : « Tout le monde n’a pas connaissance qu’il y a une institution qui peut jouer ce rôle d’avocat, ce rôle d’intercesseur gracieux et qui peut être leur porte voix, où ils ne peuvent pas atteindre ».

 

Saran Seré a, à cette occasion, interpellé tous ceux qui ont des préoccupations avec l’Etat, de venir pour que justice puissent leur être rendue.

Agence d’information du Burkina

fo/ata

Photo: Primature

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here