Burkina-Communication-Vœux

Burkina: Le gouvernement attend beaucoup du département de la Communication en 2019 (ministre)

Ouagadougou, 7 fév. 2019 (AIB) – Le ministre burkinabè en charge de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou, a affirmé jeudi, que le gouvernement burkinabé attend beaucoup de son département en 2019, au regard des  multiples enjeux, défis et attentes des populations en matière d’information.

 «Le président du Faso, son excellence monsieur Roch Marc Christian Kaboré et le Premier ministre, chef du gouvernement, son excellence monsieur Christophe Joseph Dabiré attendent beaucoup de nous en 2019 au regard des enjeux,  des défis et attentes très fortes des burkinabè», a indiqué le ministre de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou.

Pour lui,  il faut nécessairement consolider et améliorer les acquis obtenus en 2018 pour permettre au département de relever le défi de la communication gouvernementale en 2019.

M.Dandjinou s’exprimait jeudi à Ouagadougou, à l’occasion de la traditionnelle présentation de vœux du nouvel an.

Il a expliqué que le premier défi consiste à boucler le processus de déploiement de la Télévision numérique terrestre (TNT) pour la couverture intégrale du Burkina Faso.

Autres défis relevés par le ministre de la Communication, ceux de la loi sur l’accès à l’information, du processus d’érection de la RTB et des Editions Sidwaya  en société d’Etat, du concours prix Galian 2019 et des Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO) en novembre prochain.

D’après lui, la mise en œuvre effective de la loi sur la publicité, l’élaboration de la charte de la presse sont des «leviers» indispensables à actionner pour le renforcement du secteur de l’information et de la communication.

«Plus que jamais, il nous appartient à tous de cultiver l’excellence, de cultiver davantage un sentiment d’appartenance au département et valoriser les relations humaines et de cimenter la cohésion au sein du personnel pour des résultats plus compétitifs», a soutenu le ministre, Remis Fulgance Dandjinou.

Pour sa part, la Secrétaire générale (SG) du ministère de la communication et des Relations avec le Parlement, Mme Hortense Zida  s’est appesantie sur les différentes activités réalisées en 2018.

De l’avis de  Mme Zida, par ailleurs, porte-parole des travailleurs, le bilan de l’année écoulée est positif, même si d’énormes difficultés ont émaillé le fonctionnement de l’institution au cours de 2018.

Elle a signalé que les difficultés avaient trait, entre autres,  à l’insuffisance des locaux, à la faible qualité de l’approvisionnement de l’énergie dans les bâtiments administratifs, à l’inadéquation des dispositifs d’aération et de climatisation…

«Qu’il plaise à Dieu de vous accorder une santé afin que vous puissiez relever tous ces défis et conduire notre département vers la réalisation de performances encore plus en phase avec les attentes du gouvernement et des populations», a conclu Hortense Zida.

Agence d’information du Burkina

NO/BZ/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here