Burkina Faso-Presse-Revue

Faits de société, politique et sport dominent la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 7 fév. 2019 (AIB) – Les quotidiens burkinabè présentent ce jeudi, des menus diversifiés avec un point d’honneur à la politique, au sport et aux faits de société.

Le quotidien à capitaux publics Sidwaya fait «un zoom» sur le phénomène des enfants victimes d’handicap dans la ville Dédougou, région de la Boucle du Mouhoun (Nord-ouest), sous le titre : «L’espoir par le sport».

Selon le journal, les parents des enfants atteints d’encéphalopathie ou d’un quelconque handicap mental, dans la cité de Bankuy (surnom de la ville de Dédougou) souffrent le martyre.

Pour sa part, Le Pays, quotidien privé, aborde le sujet des établissements scolaires privés au Burkina Faso, publiant la liste des établissements en situation irrégulière.

Le journal affiche en une, les propos du Directeur général de l’enseignement privé, Karim Kaboré qui déclare : «Il y a des élèves de niveau 5e et 4e qui enseignent au primaire sans aucune formation pédagogique».

Quant au journal privé Le Quotidien, il publie des réactions d’enseignants et d’élèves de Ouagadougou, suite à la levée du mot d’ordre des syndicats relatif à la suspension des évaluations dans les établissements publics.

De son côté, L’Express du Faso, quotidien imprimé à Bobo-Dioulasso, consacre sa manchette au domaine de santé, arborant: «Il y a épidémie de méningite à l’Est».

Dans le volet politico-judiciaire, Aujourd’hui au Faso, rapporte les propos du président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir) qui a déclaré, la veille (en tant que témoins du procès du putsch manqué de septembre 2015) à la barre du tribunal militaire de Ouagadougou : «Jamais, je ne vais dévoiler les sources de financement du CDP».

Pendant ce temps, Le Pays publie un communiqué de presse, sanctionnant la 63e session du Bureau politique national (BPN) du CDP, avec ce titre : «CDP : le BPN fustige les +agissements anti-parti et les sorties de certains camarades+»

En sport, Le Pays évoque l’élimination des Etalons juniors à la Coupe d’Afrique des nations (CAN U-20) qui se déroule actuellement au Niger, estimant que «les Etalons sortent par la petite porte».

A ce propos, Sidwaya s’exclame : «C’est déjà la fin pour les Etalons !», rapportant qu’après sa défaite d’entrée face au Ghana à la 21e CAN U20 Niger 2019, le Burkina est encore tombé (0-1) contre le Mali hier, 6 février au stade régional de Maradi.

C’est à juste titre que L’Express du Faso, fait observer que «Les Etalons (sont) éliminés après deux défaites d’affilées».

 

Agence d’information du Burkina

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here