Burkina Faso-Religion-Fraternité

Burkina: Le message de fraternité de l’évêque de Chambéry à Ouagadougou

Ouagadougou, le 2 fév. (AIB) – L’évêque de Chambéry (France), Mgr Philippe Ballot qui a présidé, dimanche, la messe du pèlerinage au Sanctuaire Notre Dame de Yagma, à Ouagadougou, a livré un message de fraternité.

«Le message que je donne est celui de la fraternité. La fraternité là où on vit ensemble et la fraternité qui dépasse celui les frontières», a déclaré Mgr Ballot à l’issue de la prière qui a duré plus de trois heures.

Il a poursuivi, «quand je viens au Burkina Faso, avec notre histoire commune, je viens dans ma famille. Et lorsque des Burkinabè viennent chez moi (à Chambéry en France), ils vivent dans leur famille».

Selon l’évêque, cette fraternité est «extrêmement importante aujourd’hui parce qu’il y a de la violence partout». Et de souligner qu’il n’existe pratiquement pas de pays sur cette planète qui peut dire qu’il ne vit pas de violences.

«Le deuxième message que j’ai donné, c’est que la fraternité l’emporte toujours, malgré la violence. Parce que Dieu est amour», a insisté Mgr Philippe Ballot.

Il a fait observer qu’il va repartir en France «très satisfait parce que cette magnifique célébration me donne un message de fraternité que je pourrai aller partager avec ma communauté».

Le pèlerinage diocésain 2019 au Sanctuaire Notre Dame de Yagma a été placé sous le thème: «Avec Notre Dame de Yagma, familles chrétiennes, célébrons la mémoire des pionniers de notre Eglise».

Il  a connu la participation de l’église sœur de Chambéry (France) avec à sa tête Monseigneur Philippe Ballot, accompagné d’une délégation d’une douzaine de personnes.

Chambéry est une commune française située dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La ville se situe dans le Sud-est de la France à environ 520 km de Paris, 330 km de Marseille, 210 km de Turin, 100 km de Lyon et à 85 km de Genève, ce qui lui vaut le qualificatif de «carrefour naturel européen» et explique son essor historique.

Agence d’information du Burkina

AK/ata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here