Burkina Faso-Religion-Catholique-Pèlerinage

Burkina : «Le Burkina a besoin de nos prières en matière de réconciliation…» (Cardinal Philippe Ouédraogo)

L’archevêque de Ouagadougou, le Cardinal Philippe Ouédraogo, a déclaré dimanche à Ouagadougou, à l’issue du pèlerinage diocésain  tenu à Yagma, que le Burkina Faso a besoin de la prière de ses filles et fils «en matière de réconciliation, de justice et de paix».

Le cardinal Ouédraogo qui donnait le sens du pèlerinage diocésain au ‘’Sanctuaire Notre Dame de Yagma’’ (Nord-ouest de Ouagadougou), a expliqué que «c’est autour de la maman du ciel que nous sommes venus rencontrer son fils Jésus, louer notre Dieu, l’adorer, lui présenter nos supplications et prier en faveur de ceux qui sont là».

Il a ajouté que «nous avons prié pour notre église famille de Dieu, prier pour notre pays le Burkina Faso qui a tant besoin de nos prières en matière de réconciliation de justice et de paix».

L’archevêque de Ouagadougou a indiqué que les fidèles catholiques ont porté les joies et les peines à travers cette grande célébration qui de son avis, a été certes longue, mais a été «belle grâce à tout le monde».

Selon le cardinal Philippe Ouédraogo, le pèlerinage diocésain de Yagma est le plus grand rassemblement de l’église famille de Dieu à Ouagadougou.

«Nous avons deux évènements importants de ce type. Le premier weekend de février consacré au pèlerinage diocésain  à Yagma et le 15 août, fête de l’Assomption», a-t-il fait remarquer.

Le pèlerinage diocésain 2019 au Sanctuaire Notre Dame de Yagma a été placé sous le thème: «Avec Notre Dame de Yagma, familles chrétiennes, célébrons la mémoire des pionniers de notre Eglise».

Il  a connu la participation de l’église sœur de Chambéry (France) avec à sa tête Monseigneur Philippe Ballot, accompagné d’une délégation d’une douzaine de personnes.

Agence d’information du Burkina

AK/ata

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here