LE MONDE EN BREF DU SAMEDI 26 JANVIER

 

CARACAS – Le président du Parlement vénézuélien Juan Guaido, qui s’est autoproclamé « président » par intérim, n’a pas exclu une éventuelle amnistie du président Nicolas Maduro pour qu’il quitte le pouvoir, lors d’une interview à la chaîne américaine en langue espagnole Univision.

 

  • M. Guaido a appelé vendredi à une « grande mobilisation » la semaine prochaine pour exiger le départ de M. Maduro, lors de sa première apparution publique depuis sa proclamation.

 

  • Il a refusé un « faux dialogue » avec M. Maduro, qui s’était dit prêt à le rencontrer.

 

  • M. Maduro a appelé à « la rébellion populaire contre le coup d’Etat » dont il accuse Washington d’être l’instigateur. « Le peuple dans la rue! », a-t-il lancé.

 

WASHINGTON – Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo va participer samedi à une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU pour appeler la communauté internationale à reconnaître Juan Guaido comme « président constitutionnel par intérim du Venezuela », a annoncé vendredi la diplomatie américaine.

 

MOSCOU – Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé vendredi les États-Unis de mener une « politique destructrice » au Venezuela. « Nous voyons tous des appels ouverts à un coup d’Etat », a déclaré lors d’une conférence de presse à Rabat M. Lavrov, cité par les agences russes.

 

GENEVE – Plus de 350 personnes ont été arrêtées au Venezuela cette semaine au cours de manifestations organisées contre le pouvoir du président Nicolas Maduro, a déclaré vendredi la Haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet.

 

BRUMADINHO (Brésil) – La rupture d’un barrage du géant minier Vale a tué au moins sept personnes vendredi dans le sud-est du Brésil et le bilan pourrait considérablement s’alourdir: 150 personnes sont portées disparues et les chances de retrouver des survivants sont « minimes », selon les autorités.

 

WASHINGTON – Le président américain Donald Trump a signé un accord permettant de mettre fin au « shutdown » le plus long de l’histoire américaine, a annoncé la Maison Blanche vendredi soir, en promulguant une loi prévoyant un financement d’une partie des services fédéraux jusqu’au 15 février.

 

FORT LAUDERDALE (Etats-Unis) – Roger Stone, ami et conseiller du président Donald Trump, a été interpellé et inculpé vendredi dans l’enquête sur les soupçons de collusion entre l’équipe de campagne de M. Trump  et la Russie, puis libéré sous caution. M. Stone a indiqué qu’il plaiderait « non coupable ».

 

ATHENES – Le Parlement grec a validé vendredi le nouveau nom de la Macédoine, ce qui met un terme à près de 30 ans de dispute avec ce pays et lui ouvre les portes de l’Union européenne et de l’Otan.

 

PANAMA – Le pape François a pris la défense des migrants en déclarant vendredi qu’ils ne sont pas porteurs du « mal social », lors des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) qui se tiennent au Panama.

 

TOTALAN (Espagne) – L’enfant tombé dans un puits étroit et profond le 13 janvier dans le sud de l’Espagne a été retrouvé mort dans la nuit de vendredi à samedi, à l’issue de recherches d’une ampleur exceptionnelle qui ont tenu en haleine l’Espagne, ont annoncé les autorités.

 

DIYARBAKIR (Turquie) – Une députée kurde observant depuis 79 jours une grève de la faim qui a entraîné une grave détérioration de son état de santé a été mise en liberté conditionnelle vendredi à Diyarbakir, dans la région à majorité kurde du sud-est de la Turquie.

 

LA HAYE – Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef d’une milice centrafricaine et figure de proue des autorités du football africain, a comparu vendredi devant la Cour pénale internationale (CPI) pour de présumés crimes de guerre et crimes contre l’humanité, après avoir été arrêté en France.

 

KHARTOUM – Le principal chef de l’opposition au Soudan, Sadek al-Mahdi, a dit soutenir le mouvement de contestation réclamant le départ du président Omar el-Béchir, en s’adressant vendredi à ses partisans à Omdourman où la police a fait usage de lacrymogènes pour disperser les manifestants.

 

KINSHASA – Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001 en République démocratique du Congo, a cédé vendredi le bureau présidentiel à son successeur Félix Tshisekedi, s’entretenant à huis clos avec lui pendant plus de deux heures.

 

LAGOS – Le président nigérian Muhammadu Buhari a suspendu vendredi de ses fonctions le président de la Cour Suprême, un acte « digne d’une dictature » selon l’opposition, à moins d’un mois du scrutin au cours duquel M. Buhari brigue un nouveau mandat.

 

PANAMA – Au cours de son séjour au Panama pour les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), le pape François s’est arrêté vendredi près d’une dame âgée pour lui chanter « Joyeux anniversaire ».

 

(afp)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here