Burkina-Tourisme-Distinctions

Burkina : Instauration d’un prix pour encourager les investisseurs touristiques

Ouagadougou, 22 janv. 2019- (AIB)-Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a initié mardi, un prix de l’entrepreneur touristique en vue de valoriser les acquis et encourager les investisseurs, qui malgré la conjoncture difficile continuent d’investir dans ce secteur.

Pour le Secrétaire général du ministère en charge de la Culture, Dr Lassina Simporé, le Burkina Faso occupe une place assez modeste parmi les pays à vocation touristique.

Pour lui, les crises sécuritaires, sanitaires et économiques de ces dernières années sont venues compromettre les efforts déployés par les acteurs du secteur et mettre en péril des acquis engrangés au cours de plusieurs décennies de croissance.

« Cependant, loin de céder au découragement, des milliers d’entrepreneurs continuent d’investir des ressources importances dans le secteur ; ce qui témoigne de leur foi en ce secteur », a-t-il laissé entendre.

Pour le directeur du développement de l’industrie touristique, Abdoulaye Dioni, C’est pour encourager ceux qui malgré la conjoncture difficile continuent d’investir, que le prix de l’entrepreneur touristique a été initié.

L’activité consiste à honorer les acteurs des filières Hébergements, Restaurations et Voyages qui se seront distingués au cours de l’année 2018.

Il a précisé que ce n’est pas un concours à candidature ou par inscription mais il s’agit d’acteurs qui sont sur le terrain qui travaillent au quotidien et que l’administration suit.

«Un travail de présélection est fait. On va transmettre une liste indicative à un jury qui est composé d’acteurs privés, des consommateurs et quelques membres de l’administration. Ils iront de façon inopinée dans les établissements pour apprécier la qualité des services de ces établissements», a-t-il souligné.

Abdoulaye Dioni a fait savoir que pour être éligible, les entreprises doivent être à jour vis-à-vis de l’administration touristique, c’est-à-dire qu’elles doivent avoir toutes les licences exigées pour leur domaine d’activités.

Il a ajouté qu’elles seront jugées sur la qualité des services conformément à la catégorie de l’entreprise, la créativité, la promotion interne et de l’artisanat local, la durabilité dans l’exploitation, la qualification du personnel et le dispositif de sécurité dans l’entreprise.

M. Dioni a poursuivi en disant que le prix concerne trois catégories telles que l’hôtellerie, la restauration et les voyages et le volet voyage concerne uniquement Ouagadougou et Bobo Dioulasso. Et dans chaque catégorie sera décernées trois Prix.

«La soirée de gala de remise des prix est prévue pour le 8 février 2019», a-t-il terminé.

Selon le ministère, le Burkina Faso accueillait environ 500 milles touristes chaque année mais avec la mutinerie de 2011 et l’insécurité  ce nombre est passé à environ 350 milles.

Agence d’Information du Burkina

cak/ata

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here