Burkina Faso-Presse-Revue

Politique, société et sport dominent la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 21 janv. 2019 (AIB) – Les quotidiens burkinabè commentent ce lundi, l’actualité nationale marquée par les affrontements entre policiers et populations à Orodara (Ouest), par la qualification de l’équipe de Salitas en Coupe africaine de la confédération (CAF) et surtout par la politique avec l’attente d’un nouveau gouvernement suite à la démission du Premier ministre Paul Kaba Thiéba, vendredi dernier.

«Démission du gouvernement : Quelle +perle+ pour remplacer Paul Kaba Thiéba ?», plaque en première page, le quotidien public Sidwaya, présentant l’image du bâtiment qui abrite la primature.

De son côté, Aujourd’hui au Faso, quotidien privé, se demande également «Primature : Qui pour remplacer Paul Kaba Thiéba ?».

Le journal fait remarquer que 48 heures après la démission du chef du gouvernement, le vendredi 18 janvier, «le nom du nouveau chef d’orchestre de l’exécutif n’est toujours pas connu, même si plusieurs noms reviennent dans les causeries».

A côté d’une case comportant un gros point d’interrogation, Aujourd’hui au Faso présente en une, les photos des personnalités dont les noms reviennent dans les causeries.

Il s’agit du ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry, de son homologue en charge des Finances Rosine Coulibaly/Sori, de l’ancien vice-gouverneur de la BCEAO, Justin Damo Barro, de l’ancien ministre, actuel cadre de la Banque mondiale, Seydou Bouda.  

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés burkinabè, dans sa rubrique ‘’Commentons l’évènement’’, parle du «Premier ministre qu’il nous faut».

Selon le commentateur, «quelque soit celui ou celle qui aura les faveurs présidentielles, son principal cheval de bataille ne pourrait être autre chose que la lutte contre le terrorisme et l’insécurité ambiante, tout en restaurant l’autorité d’un Etat qui est en train de se déliter petit-à-petit».

Sous le titre «Vendredi noir à Orodara», L’Observateur Paalga évoque aussi les affrontements entre Forces de défense et de sécurité (FDS) et la population de cette localité située, dans la province du Kénédougou, régions des Hauts Bassins, à l’ouest du Burkina Faso.

A ce propos, le journal Le Quotidiens arbore : «Affrontements entre policiers et populations à Orodara : au moins 5 personnes tuées et plusieurs blessés».

L’Express du Faso, quotidien privé imprimé à Bobo-Dioulasso, consacre sa une à ce drame, sous le titre : «Affrontement entre CRS et manifestants à Orodara : la population est montée au créneau».

Quant à Sidwaya, il mentionne: «Drame à Orodara : l’appel au calme des autorités», rapportant que suite à l’affrontement qui a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, une délégation conduite par le gouverneur de la région des Hauts Bassins s’est rendue sur les lieux, hier dimanche, «pour apporter son soutien aux familles éplorées et appeler à l’apaisement».

Sur une note plutôt gaie, les journaux abordent la qualification, samedi dernier, de l’équipe burkinabè Salitas FC, en coupe de la confédération de la CAF, face à l’équipe libyenne de Al Nasr.

Ainsi, Sidwaya met en exergue : «Tour de cadrage coupe CAF : mission accomplie pour Salitas», là où le quotidien privé Le Pays indique : «Historique qualification de Salitas FC».

Aujourd’hui au Faso s’exclame : «Un club burkinabè dans la cour des grands !», rappelant le score du match (Salitas 3 Al Nasr 1) qui s’est joué au stade du 4 aout de Ouagadougou.  

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here