Burkina- Politique-Démission

Démission de Paul Kaba Thiéba: Des responsables de partis politiques apprécient

Ouagadougou, 19 janv. 2019, (AIB) – Des responsables de partis politiques ont apprécié samedi, la démission du Premier ministre Paul Kaba Thiéba, le vendredi dans  l’après-midi, après avoir passé trois ans à la primature.

Pour Hamidou Ouagrawa, l’un  des responsables du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir), la démission du premier ministre Thiéba peut être une voie pour remanier le gouvernement.

D’après M.Ouagrawa, la démission du chef du gouvernement est conforme aux textes de notre pays et il peut être reconduit en cas de besoin.

«Les rumeurs faisaient état de la démission du premier ministre et cela a été une réalité», a-t-il indiqué.

A l’écouter, Paul Kaba Thiéba était confronté à nombreux défis notamment le contexte sécuritaire qui s’est dégradé durant les trois dernières années.

Hamidou Ouagrawa a précisé que cette «résignation» du Premier ministre va permettre au chef de l’Etat de remanier son gouvernement, afin de venir à bout du terrorisme et de relever l’économie du pays.

De son côté, le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, opposition), Eddie Komboïgo estime qu’en démissionnant, M. Thiéba a enfin entendu le cri de cœur des populations.

«J’espère que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré ferra un bon choix pour améliorer les conditions de vie des Burkinabé», a-t-il  confié.

Eddie Komboïgo dit être fier de la démission du Premier ministre, au regard de «son incapacité à assurer la cohésion sociale au Burkina Faso».

Le président de l’ex-parti au pouvoir a expliqué que les Burkinabé ont déjà condamné les trois ans de gestion du pouvoir MPP et ne garde aucun espoir au président Kaboré pour les années à venir.

«Nous allons attendre jusqu’ en 2020 pour changer les choses dans notre pays», a-t-il fait observer.

Le communiqué annonçant la démission de M. Thiéba et de son gouvernement a été lu vendredi soir au journal de 20H de la télévision nationale.

Le document précise que le PM démissionnaire et les ministres sortants sont invités à expédier les affaires courantes en attendant la nomination des nouveaux membres du gouvernement, qui devrait intervenir incessamment.

Nommé le 7 janvier 2016 à la tête du gouvernement burkinabè, Paul Kaba Thiéba Kaboré, était à sa troisième équipe gouvernementale.

Agence d’information du Burkina

KZ/no/ak

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here