Orodara: au moins cinq personnes tuées dans des heurts avec la police

Ouagadougou, 19 janv.2019(AIB)-Au moins cinq personnes ont été tuées vendredi à Orodara, dernier épisode d’une manifestation qui réclamait au début la tête d’un présumé meutrier qui s’était refugié dans un commissariat de police.

Jeudi une foule en furie avait violemment tenté, sans succès, d’extirper un présumier meutrier d’un commissariat de police à Orodara.

Vendredi, des manifestants sont retournés sur les lieux pour reclamer leurs engins confisqués la veille.

Selon nos sources, les policiers ont assuré qu’ils auront leurs motos et vélos, après des constats d’usage.

C’est alors que les plaignants sont allés mobiliser d’autres citoyens armés d’armes blanches pour en découdre avec les agents de l’ordre, relatent encore nos sources.

Malgré la détermination des policiers, les plaignants ont pu déjouer le premier cordon sécuritaire avant de se faire reprimer.

Un premier bilan fait état d’au moins cinq civils tués, poursuivent nos sources.

Des proches des victimes auraient commencé à retirer les dépouilles des leurs, a-t-on également appris.

Samedi dernier dans la province voisine des Cascades, deux officiers de police et une femme ont été tués, lors d’une fronde de populations, opposées à l’exécution d’une décision de justice.
Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here