Burkina-Terrorisme-Lutte-Soutien

Lutte contre le terrorisme : Les ONG expriment leur solidarité au gouvernement

Ouagadougou, 17 janv. 2019 (AIB)-La présidente du Conseil d’administration(PCA) du Secrétariat permanent des Organisations Non Gouvernementales(SPONG), Juliette T. Compaoré a exprimé jeudi, au gouvernement le soutien de sa structure  dans  la  lutte contre la recrudescence des attaques terroristes au Burkina Faso.

«Le problème sécuritaire que traverse au Burkina Faso touche tout le monde  et nos inventions sur le terrain ne peuvent être possibles que si notre patrie est en paix», a laissé entendre jeudi, la PCA du SPONG, Juliette T Compaoré, à sortie d’audience accompagnée, d’une forte délégation  avec le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba.

Elle a dit partager avec le chef du gouvernement, les inquiétudes de la faîtière des ONG  sur la situation nationale et témoigner sa disponibilité à participer à l’ensemble des actions qui sont engagées pour la sécurisation du pays.

D’après la PCA du SPONG, les ONG et associations interviennent sur l’ensemble du  territoire national et sont directement affectées par la question sécuritaire, s’engagent à participer à  la sensibilisation des populations et à l’organisation de ses membres pour la lutte contre le terrorisme.

Juliette T Compaoré a expliqué que leurs inquiétudes sont entre, les attaques terroristes répétées et les conflits entre les communautés au pays des Hommes intègres.

 

De son avis, l’attaque terroriste de Yirgou (6 tués), le jour de l’an,  suivie de  représailles contre la communauté peulh (43 tués), posent un problème de sanitaire et alimentaire.

En rappel, le drame de Yirgou-Foubé, survenu le dans la nuit 31décembre 2018 et au 1er janvier 2019 a occasionné  environ six mille (6000) personnes déplacées.

Elle a par ailleurs confié que sa structure va participer à l’analyse des besoins et à la mobilisation des ressources pour accompagner les populations en détresse.

«Nous avons partagé aussi les résultats du Forum sur la protection sociale que le SPONG a organisé avec les acteurs étatiques dont le Premier ministre a été le parrain. Nous avons sollicité son accompagnement pour l’opérationnalisation des recommandations issues de ce forum», a-t-elle conclu.

La PCA du SPONG a signalé  enfin, la tenue d’une rencontre au cours de cette année 2019 sur la désertification qui regroupera des partenaires du monde entier.

Agence d’information du Burkina

no/ata

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here